L'embarqué > Logiciel > Test & Validation > NeoMore distribue les sondes de débogage JTAG de l'autrichien Ronetix

NeoMore distribue les sondes de débogage JTAG de l'autrichien Ronetix

Publié le 07 avril 2015 à 12:43 par François Gauthier        Test & Validation NeoMore

Neomore Ronetix

Le distributeur français de systèmes et solutions pour l'embarqué NeoMore vient de signer un contrat de distribution avec la société autrichienne Ronetix, concepteur et fabricant de sondes d'émulation et d'outils de programmation flash pour microprocesseurs. Une des motivations à ce partenariat est l'annonce récente faite par le suisse Abatron, firme très célèbre sur ce domaine des sondes de débogage matériel, de l'arrêt définitif de sa production (ses produits étaient distribués par NeoMore).

« Les sondes de Ronetix, très proches de celles d'Abatron d'un point de vue technologique, permettront aux utilisateurs de pouvoir continuer à travailler de façon similaire, explique Jean-Luc Trassard, dirigeant de NeoMore. La couverture en termes de microcontrôleurs est très semblable et les firmwares additionnels permettent à une même sonde de piloter differentes familles de processeurs. »

Ronetix supporte ainsi les architectures ARM Cortex-M0/M3/M4/A5/A8/A9/A15, l'architecture Power et les processeurs ColdFire de Freescale, les DSP Blackfin d'Analog Devices, les coeurs MIPS32, etc.

Concrétement, la sonde Peedi de Ronetix se pilote via l'interface open source GDB (GNU Debugger), comme les sondes de la famille BDI d'Abatron, afin de couvrir les phases de debogage matériel et logiciel de bas niveau et de niveau applicatif. Elle permet également de programmer les mémoires flash. Avec la possibilité pour le code de rester en résident sur une carte mémoire SD, ce qui lui permet d’être complètement autonome.

 

Sur le même sujet