L'embarqué > Marchés > Rachat > Naissance d’un géant de l’ingénierie et des services pour l’industrie : Capgemini rachète Altran pour 5 Md€

Naissance d’un géant de l’ingénierie et des services pour l’industrie : Capgemini rachète Altran pour 5 Md€

Publié le 26 juin 2019 à 09:51 par François Gauthier        Rachat Altran

Capgemini Altran

Capgemini, société française de services et de conseil en informatique, annonce le rachat de son compatriote Altran Technologies, fournisseur de services d’ingénierie et de R&D, pour un montant global de 5 milliards d’euros (soit une transaction de 3,6 milliards plus une reprise de dette à 1,6 milliard). L'opération se fait dans le cadre d’une OPA amicale où chaque action d’Altran est valorisée à 14 euros, payables en numéraire.

« Ce projet de rapprochement de deux grands acteurs mondiaux permettra à Capgemini de prendre un leadership sur le segment très prometteur de la transformation numérique des entreprises industrielles, ce que nous appelons “Intelligent Industry”, explique Paul Hermelin, P-DG du groupe Capgemini. Il s’agit de devenir un partenaire stratégique auprès de nos clients afin de tirer tous les bénéfices du déploiement du cloud, de l’IoT, de l’edge computing, de l’intelligence artificielle et de la 5G. »

Dans ce rachat, le secteur des services d’ingénierie et de R&D, le savoir-faire central d’Altran, est crucial pour Capgemini puisque ce domaine d’activité est attendu en croissance d’environ 9% par an sur les prochaines années. Le périmètre combiné des activités de services d’ingénierie et de R&D de la nouvelle entité représentera un chiffre d’affaires d’environ 3,4 milliards d’euros et 54 000 professionnels, dont 21 000 installés dans cinq centres d’ingénierie répartis sur les cinq continents, les Global Engineering Centers.

Selon Capgemini, le groupe ainsi constitué aura une capacité unique à accompagner les acteurs industriels dans leur transformation numérique, en combinant sa connaissance des métiers, son accès aux décideurs et son portefeuille d’offres couvrant le conseil en transformation digitale et l’innovation, les technologies de l’information (IT, Information Technology) et les technologies opérationnelles (OT, Operations Technology). Ce secteur de l’“Intelligent Industry” présente un potentiel de croissance à deux chiffres.

Après cette opération, les synergies de coûts sont estimées entre 70 et 100 millions d’euros avant impôts en année pleine, et seront pleinement réalisées à un horizon de trois ans. A la même échéance, les synergies commerciales mises en place devraient générer un chiffre d’affaires annuel additionnel compris entre 200 et 350 millions d’euros. La finalisation de ce rapprochement est envisagée d’ici à la fin de l’exercice 2019.


Capgemini compte actuellement plus de 200 000 collaborateurs présents dans plus de 40 pays. La société a réalisé un chiffre d’affaires de 13,2 milliards d’euros en 2018. Altran, de son côté, a généré 2,9 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2018, avec près de 47 000 employés dans plus dans 30 pays. Le rapprochement des deux sociétés donnera naissance à un groupe de 17 milliards d’euros de chiffre d’affaires comptant plus de 250 000 collaborateurs.

 

 

Sur le même sujet