L'embarqué > Matériel & systèmes > Sous-système > Murata crée un module d’antenne pour les communications à 60 GHz jusqu’à 4,62 Gbit/s

Murata crée un module d’antenne pour les communications à 60 GHz jusqu’à 4,62 Gbit/s

Publié le 08 avril 2019 à 09:56 par Pierrick Arlot        Sous-système Murata

Murata module 60 GHz

Sous la référence LBKA0ZZ1NH-317, Murata a développé un module d’antenne à gain élevé dont la vocation est de faciliter le déploiement de réseaux radio empruntant la bande de fréquence millimétrique des 60 GHz conformément au standard IEEE 802.11ad. Un spectre hertzien considéré d’un bon œil alors que la montée en puissance des applications très gourmandes en bande passante (transmissions vidéo à ultrahaut débit, réalité virtuelle, réalité augmentée…) exige des communications à très haut débit. Le recours à la bande des 60 GHz, qui laisse envisager des débits de l’ordre de plusieurs gigabits par seconde, a aussi l’avantage insigne d’éviter le déploiement de réseaux câblés couvrant des zones étendues, synonyme d’investissements et de coûts de maintenance rédhibitoires.

Dans le détail, le module d’antenne de Murata, qui implémente une technologie de formation de faisceaux RF et qui s'accommode de transmissions radio jusqu'à 4,62 Gbit/s, cible des applications comme les communications entre stations de base de téléphonie mobile (5G comprise) ou entre points d’accès Wi-Fi, ainsi que les réseaux radio pour la ville intelligente.

Dans son module RF, la société a mis en œuvre un circuit imprimé en céramique cocuite à basse température (LTCC, Low Temperature Co-fired Ceramics) dont les caractéristiques (résistance à la chaleur, absorption d’humidité) garantissent une fiabilité opérationnelle élevée même dans des environnements outdoor, assure Murata. Les qualités du matériau du circuit imprimé assurerait par ailleurs des lignes de transmission aux pertes limitées entre le circuit intégré RF et le réseau d'antennes proprement dites, garantes d’une haute efficacité.

Le module, qui affiche une PIRE (Puissance isotrope rayonnée équivalente) typique de 37,5 dBm, peut par ailleurs être associé à d’autres modules similaires pour étendre la portée de communication et assurer des liaisons à plusieurs gigabits par seconde entre stations de base extérieures distantes de plusieurs centaines de mètres, prétend également Murata.

Sur le même sujet