L'embarqué > Logiciel > Test & Validation > Mil/aéro : LDRA délivre son outil de vérification du code objet pour tous les cœurs PowerPC

Mil/aéro : LDRA délivre son outil de vérification du code objet pour tous les cœurs PowerPC

Publié le 06 septembre 2017 à 12:15 par François Gauthier        Test & Validation LDRA

ISIT LDRA Power PC

Distribué par la société ISIT sur le marché francophone, le britannique LDRA, éditeur d’outils logiciels dans le domaine de la sûreté de fonctionnement, de l’analyse automatisée du code source et des tests logiciels, a rendu sa suite d'outils (LDRA Tool Suite) compatible avec l’ensemble des microprocesseurs PowerPC 32 et 64 bits utilisés au cœur des systèmes critiques mis en œuvre dans les avions civils et militaires, les drones ainsi que les applications spatiales et de Défense.

La prise en charge de ces architectures va permettre aux utilisateurs de la suite logicielle LDRA de migrer vers les dernières versions de cœurs et compilateurs PowerPC, et de vérifier le code objet sur ces architectures selon les exigences des normes DO-178B et C.

Concrètement, au-delà des cœurs PowerPC traditionnels 603e et 604, la suite LDRA prend désormais en charge les familles e200, e300, e500, e600, e5500 et e5600, offrant un outil complet de mesure de la couverture structurelle, à la fois pour du code source et du code objet, sur ces microprocesseurs PowerPC. Et ce qu’il s’agisse de tests unitaires, d’intégration ou de système, facilitant ainsi la tâche de certification du code embarqué.

Rappelons que la suite d'outils LDRA est notamment utilisée pour démontrer la traçabilité entre les codes source et objet, et analyser le lien entre ces deux niveaux de code afin de mettre en évidence des instances suspectes de code source ou ajoutées au niveau objet. Ce qui répond à l’exigence de vérification du code objet de la norme de logiciel avionique DO-178B/C au niveau DAL A (le plus critique).

Parallèlement, la dernière version de l’interface de l’outil de LDRA assure l’affichage graphique du code assembleur qui montre les instructions et les branches exécutées au niveau assembleur, et qui permet de comparer les résultats entre le langage de haut niveau (par exemple le C ou le C++) et le langage assembleur.

« Historiquement, l’ensemble des microcontrôleurs et microprocesseurs présents au sein des avions étaient bâtis sur l’architecture PowerPC, explique Ian Hennell, directeur des opérations au sein de LDRA. Désormais, une grande portion de ces puces historiques ne sont plus disponibles sur le marché et les fabricants d’équipements avioniques recherchent des améliorations majeures de performances. Dans les deux cas, les équipementiers sont contraints de migrer vers les nouvelles versions de cœurs PowerPC afin de réaliser des améliorations significatives de leurs systèmes certifiés DO-178B/C. Et, puisque ces systèmes sont mis à jour, ils doivent être conformes avec les dernières exigences de certification, qui incluent des analyses approfondies comme la vérification du code objet, ce que réalise la suite d'outils LDRA. »

Sur le même sujet