L'embarqué > Matériel & systèmes > Sous-système > MicroSys met un processeur NXP à 16 cœurs Arm Cortex-A72 sur un module ultrarobuste de 155 x 110 mm

MicroSys met un processeur NXP à 16 cœurs Arm Cortex-A72 sur un module ultrarobuste de 155 x 110 mm

Publié le 17 mars 2021 à 08:27 par Pierrick Arlot        Sous-système

MicroSys MPX-LX2160A

Avec la référence miriac MPX-LX2160A, la société allemande MicroSys Electronics étend sa gamme de modules processeurs ultrarobustes pour serveurs edge embarqués avec un modèle architecturé autour de la puce-système QorIQ Layerscape LX2160A de NXP à seize cœurs Arm Cortex-A72. Conçu pour des environnements de fonctionnement exigeants tels que les véhicules utilitaires et les systèmes mobiles, le dernier-né des modules SOM (System-On-Module) de MicroSys est censé fournir les performances requises pour les applications IA en périphérie de réseau, la conduite autonome et la connaissance situationnelle dans les applications de cobotique. Le module serait également optimisé pour une utilisation dans des applications à sûreté de fonctionnement.

Dévoilé par NXP en octobre 2017, le SoC LX2160A, dont l’enveloppe thermique (TDP) est de 35 W, est notamment conçu pour répondre aux besoins des applications de traitement en périphérie de réseau (edge) ou de délestage de charge de travail dans les centres de données. Equipé d’interfaces Ethernet à 100 Gbit/s et PCIe Gen4, la puce, gravée en technologie FinFET 16 nm, fournit également des fonctions de commutation de niveau 2 à la vitesse de ligne et dispose de blocs d’accélération pour la compression de données à 100 Gbit/s et la cryptographie IPSec à 50 Gbit/s.

Le module miriac MPX-LX2160A est également équipé de 64 Go de mémoire RAM DDR4 soudée (avec prise en charge du mode ECC en option) et de deux emplacements Sodimm (pour 64 Go de mémoire supplémentaire). Il peut en outre embarquer jusqu’à 256 Go de mémoire de stockage via l’interface rapide à faible latence eMMC 5.1 HS400 et être connecté à des disques durs externes au travers de quatre liens SATA. Par ailleurs les 24 lignes SerDes de la puce LX2160A peuvent être configurées en liaisons PCIe Gen3 x8 et x4 ainsi qu’en ports 100, 40, 25 et 10 Gigabit Ethernet. Le module dispose aussi de liens 2x USB 3.0, CAN FD, SPI et I2C, le tout étant accessible à travers des connecteurs durcis Searay.

Parmi les cas d’usage typiques du SOM miriac MPX-LX2160A, MicroSys cite les communications V2X assurées par des serveurs edge embarqués dans des trains, des avions, des véhicules commerciaux et des systèmes mobiles autonomes. Les centres de données industriels en environnements difficiles et les serveurs pour la télédiffusion mobile professionnelle et les infrastructures de communications critiques, éventuellement mobiles, figurent parmi les autres domaines d'application ciblés.

Parmi les rares fournisseurs de modules processeurs à proposer également des modèles architecturés sur le SoC LX2160A de NXP, on citera SolidRun et TQ-Systems.

Sur le même sujet