L'embarqué > Logiciel > Développement > Microsoft sélectionne la start-up française Heex Technologies pour collaborer sur le véhicule autonome

Microsoft sélectionne la start-up française Heex Technologies pour collaborer sur le véhicule autonome

Publié le 09 décembre 2019 à 12:02 par François Gauthier        Développement Microsoft

Heex Microsoft

La jeune société française Heex Technologies, à l'origine d’un logiciel de traitement de données pour les véhicules autonomes, a été choisie par Microsoft pour intégrer son programme Autonomous Driving inscrit dans le cadre de l'initiative Microsoft for Startups. Lancée à l'échelle mondiale, cette initiative a pour objectif d'aider les start-up B2B à grandir et étendre leur réseau en les accompagnant dans une démarche de partenariat, à la fois technique et commercial. Ainsi, Heex Technologies  va bénéficier pendant un an des ressources et de l'appui des équipes de Microsoft dans son développement, avec à terme une présentation possible de l’entreprise à son équipe d'investissement baptisée M12.

La solution logicielle développée par Heex Technologies permet aux départements R&D qui travaillent sur les véhicules autonomes d'aller plus vite et de réduire leur temps de développement en ayant un moyen de se concentrer uniquement sur le traitement d’un nombre restreint de données, mais dont l’importance est très grande. La société s’inscrit dans le mouvement actuel des technologies qui visent non pas à traiter des masses brutes de données, mais à extraire dans ces masses de données de plus en plus importantes uniquement les données jugées cruciales.

L'objectif annoncé des grands acteurs de l'industrie du véhicule autonome est en effet de développer le plus vite possible un logiciel de conduite automatisée soutenu par des algorithmes d'intelligence artificielle et capable de faire face à toutes les situations rencontrées sur la route. Afin d'y parvenir, les véhicules autonomes de test sont conduits plusieurs fois par jour et génèrent entre 1 000 et 5 000 Go (1 à 5 To) de données brutes par heure. Or, la gestion des énormes quantités de données générées par les nombreux capteurs de ces véhicules est une tâche difficile. Car ces données brutes non structurées sont trop volumineuses pour être envoyées directement à des centres techniques via Internet. Elles sont donc traitées sur place, de manière semi-manuelle et/ou par le biais de programmes d’analyse, puis expédiées sous forme de données exploitables stockées sur un disque dur par voie postale.

Face à ce défi du Big Data dans le secteur des véhicules connectés et autonomes, Heex propose une solution reposant sur le traitement et la valorisation des donnée pertinentes. La technologie de la société est axée sur la détection, la certification, le traitement instantané vers le cloud et la distribution aux équipes techniques des situations importantes décelées par les capteurs du véhicule, et ce via un outil logiciel disponible en SaaS (Software as a Service). Doté d'un module intelligent intégré via quelques lignes de code embarqué dans les unités de contrôle/commande ECU d’un véhicule, la solution utilise une API pour interagir avec les données du véhicule en créant des petits paquets de données à chaque situation importante identifiée par une caméra, par exemple.

Les "spécialistes de la donnée" (Data Scientists) peuvent alors interagir quasi immédiatement avec des flux de petits paquets de données et les partager ensuite rapidement avec les équipes d'ingénieurs.

« Sur ce marché colossal de la voiture autonome, nous avons choisi de nous positionner comme un fournisseur de services pour tous les projets de logiciels de conduite automatisée, explique Bruno Mendes Da Silva, président et fondateur de Heex. En proposant une solution qui permet d'avancer beaucoup plus vite et efficacement sur les données importantes, nous entendons devenir un maillon essentiel dans la chaîne de développement de la voiture autonome. »

Fondé en 2018 par Bruno Mendes Da Silva (diplômé de l'Essec) et Etienne Boutan (diplômé de l'université de Monaco et de l'UCLA), Heex Technologies est actuellement incubé à la pépinière d’entrepises Pépinière 27, basée à Paris. La jeune firme est membre du programme d'accélération Cap Digital et du programme Nvidia Inception.

Sur le même sujet