L'embarqué > Matériel & systèmes > Connectivité > Microsoft croit toujours à l’accès haut débit via les canaux TV laissés vacants, les "TV white spaces"

Microsoft croit toujours à l’accès haut débit via les canaux TV laissés vacants, les "TV white spaces"

Publié le 05 juillet 2018 à 10:09 par Pierrick Arlot        Connectivité Microsoft

TVWS

Il fut un temps où l’on pensait que l’actuelle décennie verrait le coup d’envoi à grande échelle de l’exploitation des canaux TV laissés vacants dans les bandes VHF/UHF (les TV White Spaces, TVWS) pour offrir un accès large bande sans fil à bas coût aux zones rurales et/ou faiblement peuplées. Il n’en a rien été, tout du moins en Europe et en Amérique du Nord, notamment en raison d’un fort lobbying anti-TVWS de l’industrie du broadcast, même si ici ou là quelques offres commerciales ont vu le jour comme dans l’île écossaise d’Arran…

Mais s’il y a une société qui y croit encore, c’est bien Microsoft. Le géant américain vient de signer un partenariat stratégique avec l’équipementier israélien Radwin, spécialiste des équipements d’accès radio fixe à large bande, afin de développer et de lancer au cours du second semestre 2019 des solutions TVWS peu onéreuses qui puissent permettre de fournir un accès Internet haut débit dans des zones mal ou non desservies, non seulement aux Etats-Unis mais aussi dans le monde.

L’enjeu reste de taille car plus de la moitié de la population mondiale ne dispose toujours pas de connexions Internet. Pourtant, partout dans le monde, des blocs de spectre hertzien sont mal ou sous-utilisés, et tout particulièrement dans les bandes de fréquence UHF/VHF qui sont aujourd'hui réservées à la diffusion TV terrestre et dont la planification laisse localement des canaux vacants de 6 MHz ou 8 MHz de bande passante. Des canaux potentiellement utilisables par des services de communication divers et variés : connexion de hot-spots Wi-Fi, accès large bande dans les zones mal desservies, déploiement d’applications M2M ou IoT, etc.

Le partenariat signé entre Microsoft et Radwin s’inscrit dans le cadre de l’initiative Airband lancée en 2017 par l’éditeur américain et dont l’objectif est de faire disparaître en cinq ans la fracture numérique qui touche aujourd’hui plus de 23 millions d’Américains habitant des zones rurales. Et ce en exploitant une combinaison de différentes technologies dont les TV White Spaces. Selon le Boston Consulting Group, les solutions TVWS peuvent jouer un rôle important dans ce cadre, les bandes UHF étant particulièrement appropriées pour établir des communications dans des régions rurales difficiles d’accès et des zones à végétation dense, tout en protégeant les diffuseurs TV contre les interférences.

Radwin et Microsoft comptent présenter leurs solutions TVWS aux partenaires de l'initiative Airband ainsi qu'au secteur télécoms à l'échelle mondiale durant la seconde moitié de 2019.

Sur le même sujet