L'embarqué > Matériel & systèmes > Composant > Microchip convertit les microcontrôleurs 8 bits AVR aux périphériques indépendants du cœur

Microchip convertit les microcontrôleurs 8 bits AVR aux périphériques indépendants du cœur

Publié le 10 novembre 2016 à 10:09 par Pierrick Arlot        Composant  Microchip

Microchip tinyAVR

Le fabricant de semi-conducteurs Microchip, qui a bouclé le rachat de la société Atmel début 2016, a profité du salon Electronica 2016 pour annoncer la production en volume d’une nouvelle génération de microcontrôleurs 8 bits tinyAVR (d’origine Atmel). Dotés de 14 à 24 broches et embarquant entre 4 Ko et 8 Ko de mémoire flash, les modèles ATtiny817/816/814/417 sont les premiers circuits tinyAVR à disposer de blocs périphériques indépendants du cœur (CIP). Un concept qui permet de décharger le cœur du microcontrôleur de certaines tâches afin de réduire la consommation et d’améliorer le temps de réponse et que Microchip a introduit dans les PIC16 dès 2014 et implémenté plus tôt dans l’année dans des circuits 32 bits PIC32 et 8 bits PIC18.

Les quatre nouveaux modèles tinyAVR disposent notamment d’un CIP de contrôle d’écran tactile (Peripheral Touch Controller), d’un gestionnaire système d’événements pour la coopération des périphériques sans intervention du cœur, de blocs de logique programmable personnalisés, d’un oscillateur à 20 MHz, d’une interface de communication série haut débit (USART) et d’un convertisseur A/N 10 bits avec références de tension internes. Fonctionnant sous des tensions comprises entre 1,8 V et 5,5 V, ils affichent des consommations en veille de moins de 100 nA hors tension avec rétention en mémoire SRam. Les derniers-nés de la gamme tinyAVR peuvent être utilisés avec l’outil en ligne et gratuit Atmel Start, dédié à la configuration, via une interface utilisateur intuitive, de projets logiciels embarqués.

Sur le même sujet