L'embarqué > Matériel & systèmes > Sous-système > Micro-drones : Gumstix produit une carte d’extension pour le module Joule d’Intel

Micro-drones : Gumstix produit une carte d’extension pour le module Joule d’Intel

Publié le 08 février 2017 à 12:44 par Pierrick Arlot        Sous-système Gumstix

AeroCore 2 Joule

Connue pour ses cartes et modules processeurs à architecture ARM, la société américaine Gumstix propose au sein de sa gamme AeroCore 2 une carte d’extension conçue spécifiquement pour porter le module Joule d’Intel et dédiée aux marchés des micro-drones, des robots et, plus globalement, de l’IoT. Une carte qui, en outre, peut être instantanément copiée, personnalisée et commandée à travers l’outil en ligne de conception rapide de cartes porteuses Geppetto-D2O (Design to Order) de la firme d'outre-Atlantique.

Rappelons que les modules Joule, aux dimensions de 48 x 24 mm, sont bâtis sur des processeurs SoC Atom 64 bits quadricœurs de toute dernière génération à microarchitecture Goldmont gravés en technologie 14 nm. Ces SoC intègrent en outre une nouvelle unité de traitement graphique HD Graphics avec la capacité de traiter et d’afficher des flux vidéo de résolution 4K.

La dernière en date des cartes porteuses AeroCore 2 de Gumstix, qui s’architecture autour d’un microcontrôleur à cœur ARM Cortex-M4 équipé de l’OS temps réel NuttX et d’une connexion intégrée au module Joule, permet de disposer d’une installation complète Linux ou Windows IoT dans un format compatible PX4 (un format bien connu dans l’univers des drones). La plate-forme dispose en outre d’un emplacement d’extension destinée à accueillir le modem LTE Skywire de la société NimbeLink, une option intéressante pour les projets de micro-drones qui nécessitent une connexion LTE pour le transfert de données à haut débit.

La carte de Gumstix est aussi la première de la gamme AeroCore 2 à disposer de connecteurs USB 3.0 et micro-HDMI, permettant notamment de connecter à la plate-forme les propres caméras RealSense d’Intel. Enfin, le positionnement précis est assuré par une centrale inertielle à neuf degrés de liberté, associée à un altimètre et gérée en temps réel par le microcontrôleur ARM, le tout pouvant en option être couplé à un récepteur GPS via le connecteur ad hoc disponible sur la carte.

Les cartes d’extension AeroCore 2 de Gumstix existent aussi dans des versions adaptées à la DragonBoard 410c de Qualcomm ainsi qu’aux propres modules Overo et DuOvero de l’Américain.

Sur le même sujet