L'embarqué > Logiciel > Middleware > Maison connectée : les piles de protocoles Thread certifiées se ramassent (presque) à la pelle

Maison connectée : les piles de protocoles Thread certifiées se ramassent (presque) à la pelle

Publié le 10 février 2017 à 11:59 par Pierrick Arlot        Middleware

Thread

Promoteur du protocole réseau du même nom dédié en premier lieu à la maison connectée, le Thread Group annonce que quatre piles logicielles compatibles, fournies par ARM, NXP Semiconductors, OpenThread et Silicon Labs, ont passé avec succès les tests d’interopérabilité et obtenu le titre de Thread Certified Components. Cette étape marque, selon l’organisme industriel, l’ouverture officielle du programme de certification Thread et les membres de l’alliance peuvent désormais faire passer leurs composants ou produits sous les fourches Caudines de ce programme.

Le Thread Group a par ailleurs annoncé la mise à disponibilité publique de la spécification Thread 1.1 d’ici à la fin du mois, permettant ainsi aux non-membres de l’organisme de développer des produits conformes (lire aussi notre article ici). On rappellera que Thread est un protocole de communication IPv6 basé sur les couches IEEE 802.15.4 et 6LoWPAN. Accessible sans paiement de redevances, il est présenté comme idéal pour la mise en place de réseaux radio maillés résidentiels basse consommation, échelonnables et sécurisés avec accès direct à Internet et au cloud pour tous les équipements qui y sont connectés.

Selon le Thread Group, les premiers produits compatibles Thread et dûment certifiés seront commercialisés d’ici à la fin juin 2017. On se souviendra que le protocole Thread est soutenu par l’organisme industriel du même nom, emmené par ARM, Big Ass Solutions, Nest Labs, NXP Semiconductors, Osram, Qualcomm, Samsung Electronics, Schneider Electric, Silicon Labs, Somfy, Tyco et Yale Security, et qu’OpenThread est une implémentation open source du protocole Thread publiée par Nest Labs, la filiale de Google.

Sur le même sujet