L'embarqué > Logiciel > Middleware > Maison connectée : le langage d’interopérabilité Z-Wave passe dans le domaine public

Maison connectée : le langage d’interopérabilité Z-Wave passe dans le domaine public

Publié le 01 septembre 2016 à 13:05 par Pierrick Arlot        Middleware

Logo Z-Wave

Face à la montée en puissance de technologies comme Bluetooth, ZigBee ou Thread sur le marché de la maison connectée, la société Sigma Designs a décidé de mettre dans le domaine public la couche d’interopérabilité du standard Z-Wave, bien connu des acteurs de la domotique. Un moyen comme un autre d’encourager les concepteurs d’applications IoT pour la maison connectée à continuer d’utiliser cette spécification dont les couches radio PHY et MAC ont été normalisées il y a quatre ans par l’UIT sous le label G.9959.

Sigma Designs a par ailleurs rendu publiques les API de deux de ses produits logiciels, Z/IP (Z-Wave over IP) et Z-Ware (middleware Z-Wave), dont l’utilisation vise à garantir une communication transparente entre les passerelles Z-Wave et les services dans le cloud. Enfin la société a publié la spécification complète du framework applicatif de sécurité Z-Wave S2.

Selon Sigma Designs, la mise dans le domaine public de la couche d’interopérabilité Z-Wave va permettre à n’importe quel concepteur de développer des plug-in de connexion aux services dans le cloud (OCF, AWS, etc.) pour produits et passerelles Z-Wave sans qu’ils aient à se procurer un kit de développement Z-Wave ou signer un accord de confidentialité. Des sociétés comme OpenZWave se sont également réjouies de pouvoir désormais proposer des implémentations complètes et robustes de la technologie Z-Wave pour des applications open source.

Sur le même sujet