L'embarqué > Logiciel > Développement > Magillem collabore avec Imperas sur des plates-formes virtuelles dédiées à l’Internet des objets

Magillem collabore avec Imperas sur des plates-formes virtuelles dédiées à l’Internet des objets

Publié le 23 février 2015 à 12:50 par François Gauthier        Développement Magillem

Magillem collabore avec Imperas sur des plates-formes virtuelles dédiées à l’Internet des objets

Pour tenter de mieux maîtriser la complexité du logiciel embarqué dans les circuits et sous-systèmes électroniques dédiés à l’Internet des objets, le français Magillem s’associe avec le britannique Imperas. Objectif : favoriser les tâches de validation des spécifications et de l’implantation fonctionnelle d’un système matériel, bien avant d’avoir à disposition un échantillon physique du circuit en cours de conception. Via la collaboration entre les deux sociétés, l’outil X-Spec de Magillem permet de générer et d’exécuter du code matériel et logiciel à partir des fichiers de spécification, tout en intégrant des modèles de simulation rapide de processeurs et de périphériques proposés par Imperas. Notamment des modèles OVP (Open Virtual Platform) rapides pour les architectures ARM, Imagination, Altera, OpenCores, PowerPC, Renesas, ARC, Xilinx, etc.

L’idée est de garantir une cohérence entre les spécifications d’un produit électronique et son modèle virtuel. Pour ce faire, X-Spec génère un code en langage SystemC au niveau TLM (Transaction Level Model) associé au code C du logiciel embarqué. Ce code a la particularité d’être compatible avec le simulateur SystemC open source proposé par l’organisme de spécification Accellera.

Une démonstration des possibilités de l’association des deux technologies a d’ores et déjà réalisée par STMicrolectronics en partenariat avec le CEA et Imperas sur un système de surveillance intelligent d’un bâtiment (détection de présence).

 

Sur le même sujet