L'embarqué > Logiciel > Middleware > L’OS temps réel Nucleus de Mentor s’adapte aux processeurs à multiples cœurs hétérogènes et au RISC-V

L’OS temps réel Nucleus de Mentor s’adapte aux processeurs à multiples cœurs hétérogènes et au RISC-V

Publié le 04 mars 2020 à 12:15 par François Gauthier        Middleware Mentor

Mentor Nucleus 4 RTOS

Déployé dans plus de trois milliards d'appareils dans le monde selon son propriétaire Mentor (désormais entité de Siemens), le système d’exploitation temps réel (RTOS) Nucleus dans sa version 4 fait peau neuve. Grâce à un add-on spécifique, le système d'exploitation est notamment désormais optimisé pour une utilisation dans des systèmes multiprocesseurs hétérogènes. L’OS prend ainsi en charge les processeurs de type MPSoC grâce au framework MEMF (Mentor Embedded Multicore Framework), initialement lancé sur le marché en 2014, et adapté ici à des circuits de type puces-systèmes SoC.

La capacité à prendre en charge plusieurs systèmes d'exploitation (OS) sur des circuits à cœurs hétérogènes (architecteurs de type AMP, Asymetric Multi Processor) comme les circuits i.MX 8 de NXP ou les SoC Ultrascale+ de Xilinx s’appuie sur la gestion de liens IPC (Inter Process Communication) entre les différents OS présents (dont Linux) dans des modes non supervisés ou supervisés, c’est-à-dire avec la présence d’un hyperviseur. Les développeurs embarqués peuvent ainsi consolider, via Nucleus 4 et la couche logicielle MEMF (voir ci-dessus), diverses fonctionnalités sur une seule puce pour concevoir des équipements embarqués à hautes performances et sécurisés.

Au-delà, Nucleus 4 prend désormais en charge les architectures RISC-V, au niveau du jeu d'instructions, avec la possibilité pour les développeurs de migrer vers le déploiement du RISC-V à l'aide de composants logiciels propres à Mentor et la capacité de mettre en place des instructions personnalisées. Les architectures Nucleus 4 pour RISC-V pourront ainsi, selon Mentor, être optimisées en termes de performances, de consommation d'énergie et de sécurité.

Au niveau des autres évolutions, on notera l’intégration dans Nucleus d’un agent de débogage du noyau et de l'OS évitant le recours à du matériel JTAG séparé pour la vérification et le test en conception. Parallèlement, Nucleus 4 procure un niveau de sécurité, de confidentialité et d’intégrité des données accru dans le cas d’équipements en réseau via l'intégration des technologies de wolfSSL, y compris l'intégration du protocole Transport Layer Security (TLS 1.3). Avec en ligne de mire une communication cryptée sécurisée et rapide entre les navigateurs Web et les serveurs, et les mises à jour d'OpenSSL.

Sur le salon Embedded World 2020 qui s’est tenu à Nuremberg la semaine dernière, Mentor présentait cette nouvelle mouture de son système d’exploitation temps réel sur la plate-forme HiFive Unleashed de SiFive avec le processeur Freedom U540 RISC-V sur lequel était installé Nucleus 4.

Vous pouvez aussi suivre nos actualités sur la vitrine LinkedIN de L'Embarqué consacrée à l’architecture de processeur RISC-V : Embedded-RISCV

 

Sur le même sujet