L'embarqué > Logiciel > Middleware > Localisation par satellite : Septentrio met du logiciel et du matériel en open source pour les applications autonomes

Localisation par satellite : Septentrio met du logiciel et du matériel en open source pour les applications autonomes

Publié le 21 octobre 2020 à 09:25 par Pierrick Arlot        Middleware Septentrio

Septentrio open source

Spécialiste des modules de positionnement et de navigation par satellites GNSS à haute précision pour applications industrielles, la firme belge Septentrio s’ouvre au monde open source. Sous le nom de ROSaic, la société a développé un pilote logiciel ROS (Robot Operating System) pour son module mosaic-X5 et d’autres récepteurs GNSS à son catalogue. Elle a également lancé sous l’appellation mosaicHAT un design de référence matériel open source permettant d’apporter aux utilisateurs de la Raspberry Pi les fonctions de géolocalisation par satellite du module mosaic-X5. Les deux initiatives visent à faciliter l’intégration de capacités de positionnement de l’ordre du centimètre dans les systèmes robotiques et autres applications d’automatisation industrielles.

Pour rappel, Septentrio a lancé cette année la production de volume de son module GNSS multiconstellation et multibande mosaic-X5 dont la vocation est d’amener la localisation au centimètre près à des marchés comme la robotique, les automatismes, les dispositifs électroniques portés sur soi et les systèmes télématiques. Ses dimensions compactes (31 x 31 x 4 mm) et sa faible consommation (0,6 W typique, 1,1 W maximum) rendent le positionnement hautes performances accessible aux applications de volume, assure la société basée à Louvain.

Dans le détail, le pilote logiciel ROSaic fonctionne avec ROS, un environnement de programmation utilisé dans l'industrie ainsi que par les universitaires pour le développement  de systèmes robotiques et autonomes avancés. ROS permet de combiner les données de nombreux capteurs, pour obtenir des niveaux d'autonomie élevés. Le design de référence mosaicHAT, quant à lui, se présente comme un moyen simple de démarrer avec le module GNSS mosaic-X5 pour les utilisateurs de la Raspberry Pi qui ont ainsi accès à un positionnement de haute précision avec un taux de rafraîchissement élevé (100 Hz), idéal pour la navigation et le contrôle des machines. Aux dimensions de seulement 56 x 65 mm, le module HAT expose les interfaces de base telles que les broches de communication USB, série et GPIO.

Le design de référence, les spécifications physiques et la documentation associée sont disponibles sur GitHub pour réaliser un circuit imprimé ad hoc ou personnaliser la conception. Le pilote logiciel ROSaic, de son côté, est proposé à la fois sur la page wiki du projet ROS et dans le répertoire Septentrio sur GitHub.

Ces derniers mois, la société belge a étoffé son portefeuille de produits OEM GPS/GNSS avec plusieurs références. On citera notamment l’AsteRx-m3 Pro+, un module de réception GNSS au format carte de crédit pour stations de base fixes ou équipements mobiles, qualifié pour un fonctionnement dans des environnements difficiles ou des zones de construction. Comme d’autres produits de Septentrio, il est doté d’une technologie propriétaire du nom d’AIM+ (Advanced Interference Mitigation) censée protéger le récepteur contre le brouillage et l'usurpation à des fins malveillantes. Une technologie qui permet aux machines et aux robots équipés d’une fonction de positionnement par satellites de continuer à fonctionner même en présence d’interférences RF. Le module AsteRx-m3 Pro+ est également équipé de la technologie Lock+, afin de résister à de fortes vibrations, et des algorithmes APME+ qui fournissent un suivi robuste, même dans des environnements marqués par la présence de machines ou de gros objets métalliques qui peuvent provoquer la réflexion des signaux GNSS.

Plus tôt dans l’année, Septentrio avait dévoilé sous le label SECORX-s une famille de modules et de boîtiers de réception GNSS multiconstellations et multifréquences capables d’offrir une précision de positionnement inférieure au décimètre out-of-the-box sans avoir à souscrire à des services de correction GNSS ou de maintenance additionnels. Selon Septentrio, cette capacité est rendue possible par l’intégration d’un service de correction PPP-RTK (Precise Point Positionng – Real Time Kinematic) directement dans la technologie au cœur des produits, le tout avec un temps de convergence rapide de quelques secondes. Les corrections sont envoyées via un réseau IP ou par satellite par le service SAPA (Safe and Precise Augmentation Service) de Sapcorda, société avec laquelle Septentrio a signé un accord de partenariat.

La gamme SECORX-S, qui cible des marchés comme les véhicules autonomes, les applications logistiques, les drones, l’agriculture de précision ou les robots terrestres, est aujourd’hui constituée de plusieurs produits dont le module compact mosaic-Sx, le récepteur durci en châssis IP68 AsteRx SB-Sx et la carte au format carte de crédit AsteRx-m2 Sx.

Sur le même sujet