L'embarqué > Marchés > Conjoncture > L’IoT Valley à Toulouse accueille les start-up BeOn IoT, Stackeo et Zero Code Automation

L’IoT Valley à Toulouse accueille les start-up BeOn IoT, Stackeo et Zero Code Automation

Publié le 30 mars 2021 à 11:44 par François Gauthier        Conjoncture

IoT Valley start-up

Le programme d’accélération de l’IoT Valley, écosystème toulousain focalisé sur l’Internet des objets (IoT), annonce l’intégration de trois nouvelles jeunes pousses, BeOn IoT, Stackeo et Zero Code Automation.

Avec BeOn IoT, les entreprises auront la possibilité de suivre leurs actifs et leurs expéditions en temps réel, tout au long de la chaîne d'approvisionnement, peu importe le mode de transport - y compris aérien - , via des mobiles ou des ordinateurs. BeOn IoT propose pour ce faire des solutions sur mesure en fonction des besoins et du système informatique existant dans l’entreprise.

Stackeo, de son côté, s’affiche comme le premier fournisseur SaaS qui accélère l’industrialisation de solutions de connectivité et d'IoT à grande échelle. La start-up fournit notamment une suite d'outils d’analyse et de décision pour articuler la stratégie IoT, aligner les équipes IT/OT et piloter des chaînes de valeur. Stackeo développe le concept de l“'IoT-Architecture-as-Code”, une approche fondée sur STKML, un langage de modélisation open source développé initialement au sein de l’Inria. STKML est un langage de codage de piles logicielles IoT qui permet de décrire globalement un système IoT, puis de détailler ses différentes entités et leurs relations de manière simple. Ainsi, les équipes IoT peuvent visualiser et vérifier les principes de l'architecture mise en place, et créer des scénarios de simulation ou de test reproductibles pour la prévision des propriétés non fonctionnelles d'un système connecté ou d'une solution IoT, et ce de bout en bout avant son déploiement à grande échelle.

Enfin, Zero Code Automation propose une solution de contrôle de bâtiments avec une GTB (Gestion technique de bâtiment) légère et un BOS (Building Operating System), dont l’objet est de faciliter et d’organiser le développement, le déploiement et l'utilisation d’applications numériques dans les bâtiments à destination des électriciens et des agents de maintenance.

« Cette nouvelle promotion vient confirmer la dynamique positive de l’IoT Valley, déjà forte de plus de 40 start-up et partenaires, grands comptes et ETI, dans le domaine de la valorisation de la donnée industrielle, commente Sylvie Vergez, directrice générale de l’IoT Valley. Pendant 12 mois, ces trois start-up seront accompagnées au quotidien par les experts de l’IoT Valley sur la structuration de leurs ventes, la préparation de leur feuille de route vers une levée de fonds, leurs recrutements ou encore la mise à l’échelle et l’ergonomie de leurs produits. »

Sur le même sujet