L'embarqué > Matériel & systèmes > Objet de la semaine > L’intelligence artificielle s’invite dans les tee-shirts connectés

L’intelligence artificielle s’invite dans les tee-shirts connectés

Publié le 18 janvier 2019 à 07:46 par Pierrick Arlot        Objet de la semaine

Chronolife

Créée fin 2015, la jeune société parisienne Chronolife, dont l’ambition n’est ni plus ni moins que de redéfinir le futur de la santé numérique à travers l’intelligence artificielle, a récemment finalisé le développement d’un tee-shirt lavable et connecté, capable de surveiller et de récupérer en continu les données de six paramètres physiologiques (électrocardiogramme, respiration abdominale, respiration thoracique, impédance pulmonaire, activité physique et température corporelle). Tous les capteurs et composants électroniques sont intégrés dans le tissu du tee-shirt, qui peut donc passer à la machine tel quel. Les données biométriques récupérées sont transmises au smartphone de l’utilisateur par une liaison Bluetooth Low Energy où une application les agrège et les analyse là aussi en continu, sans qu’il y ait besoin d’une connexion à un quelconque serveur. L’application peut alors générer des alertes en comparant les mesures à des profils, schémas et protocoles préalablement définis.

Conçu pour le marché de l’industrie pharmaceutique, des compagnies d’assurance et des établissements médicosociaux, le tee-shirt connecté de Chronolife est désormais en phase d’industrialisation avec l’objectif de lancer des essais cliniques d’une solution de bout en bout au cours du second semestre 2019. Solution constituée du tee-shirt proprement dit, d’une application sur smartphone intégrant l’algorithme neuromorphique Hots (Hierarchy of Event-Based Time Surfaces) élaboré par la start-up, d’un serveur accrédité (où les données du patient peuvent être stockées) et d’une interface Web.

Selon Chronolife, l’obtention du marquage CE et le lancement commercial de la solution de surveillance et de prévention associée au tee-shirt sont prévus pour avril prochain. Dans la pratique, le tee-shirt et l’application mobile seront classifiés en tant que dispositifs médicaux de classe II marqués CE et approuvés par la FDA américaine pour la surveillance à distance d’un patient à compter de l’été 2019.

Les tests cliniques prévus en Europe d’ici à la fin de l’année devraient quant à eux porter sur environ 500 patients insuffisants cardiaques répartis entre une vingtaine de gros hôpitaux français, allemands et danois. Les patients seront équipés du tee-shirt après leur hospitalisation, suite à un épisode de décompensation. Cette étude clinique devrait durer un an et les données récupérées serviront à tester et faire approuver l’algorithme breveté Hots pour la détection et la prédiction de l’insuffisance cardiaque chronique d’ici à l’été 2020.

A noter que Chronolife explore d’autres applications potentielles de son tee-shirt connecté comme la lutte contre l’apnée du sommeil, la prévention de la mort subite du nourrisson ou la prévention des crises d’épilepsie.

 

Sur le même sujet