L'embarqué > Matériel & systèmes > Composant > L’institut Fraunhofer crée un moteur d’accélération IA bâti sur un cœur de microcontrôleur RISC-V

L’institut Fraunhofer crée un moteur d’accélération IA bâti sur un cœur de microcontrôleur RISC-V

Publié le 14 octobre 2019 à 12:41 par Pierrick Arlot        Composant

Fraunhofer

Les chercheurs de l’institut Fraunhofer IMS pour les systèmes et circuits microélectroniques affirment avoir réussi à développer un cœur de microcontrôleur éco-efficace bâti sur l’architecture open source de jeu d’instructions RISC-V et renforcé par une extension pour l’accélération matérielle d’applications d’intelligence artificielle (IA). « Si l’on y ajoute notre framework AIfES pour le développement et l’apprentissage de réseaux de neurones à vocation embarquée, nous ouvrons la voie à des applications d’intelligence artificielle sur des systèmes embarqués de type capteurs ou actionneurs », s’est réjoui Alexander Stanitzki, membre de l’équipe de recherche de l’institut Fraunhofer IMS à Duisbourg, non loin de Düsseldorf.

Par ailleurs, afin de protéger les algorithmes IA et les données d’apprentissage de vols potentiels de propriété intellectuelle, les puces architecturées sur le cœur de microcontrôleur RISC-V du laboratoire peuvent être renforcées d’un bloc matériel de chiffrement des logiciels. Ces puces sont alors aptes à protéger le contenu mémoire des accès externes via les opérations de cryptage intégrées et à accélérer les procédés les plus courants de chiffrement des communications, précise l’institut Fraunhofer.

Avec ce développement, le laboratoire allemand estime étoffer encore son offre dans le domaine de l’électronique de confiance (Trusted Electronics) appliquée à l’intelligence artificielle embarquée en s’appuyant spécifiquement sur des standards matériels ouverts comme l’architecture RISC-V. Des implémentations softcore et des bibliothèques optimisées en sont d’ores et déjà disponibles pour différentes plates-formes FPGA à des fins d’évaluation. Les puces proprement dites seront, elles, proposées à partir du printemps 2020 sachant que l’institut Fraunhofer IMS est déjà apte à en réaliser l’intégration au sein de conceptions Asic spécifiques à l’utilisateur. Cette offre inclut la possibilité d’étendre le cœur RISC-V avec des modules maison.  

Vous pouvez aussi suivre nos actualités sur la vitrine LinkedIN de L'Embarqué consacrée à l’architecture de processeur RISC-V : Embedded-RISCV https://www.linkedin.com/showcase/embedded-riscv/

Vous pouvez aussi suivre nos actualités sur la vitrine LinkedIN de L'Embarqué consacrée à l’intelligence artificielle dans l’embarqué : Embedded-IA https://www.linkedin.com/showcase/embedded-ia/

Sur le même sujet