L'embarqué > Normes & spécifications > Architecture > L’IEEE veut augmenter l’autonomie des objets connectés en Wi-Fi alimentés sur batteries

L’IEEE veut augmenter l’autonomie des objets connectés en Wi-Fi alimentés sur batteries

Publié le 16 novembre 2017 à 12:02 par Pierrick Arlot        Architecture

Wake-Up Radio

L’organisme de normalisation IEEE vient de publier un rapport technique sur le procédé Wake-Up Radio en cours de standardisation au sein du groupe de travail IEEE 802.11ba et dont la vocation est d’étendre l’autonomie des batteries et des piles alimentant les équipements et capteurs connectés en Wi-Fi, et tout particulièrement ceux qui entrent dans la mouvance de l’Internet des objets.

Alors que plus de 20 milliards d’objets connectés pourraient être mis en œuvre en 2020, le futur standard Wake-Up Radio, qui pourrait être finalisé en 2019, devrait réduire la fréquence à laquelle les batteries doivent être rechargées ou remplacées tout en maintenant des performances système optimales, explique l’IEEE. « La préservation de l’énergie est une exigence critique pour les futurs milliards d’objets connectés en réseau qui seront dépendants exclusivement d’une alimentation sur pile ou sur batterie et auxquels il faudra assurer une autonomie de plus de cinq ans, ajoute Paul Nikolich, président de l’IEEE 802. Le standard IEEE P802.11ba – Wake-up Radio sera une technologie clé pour l’économie énergétique des marchés ciblés et le rapport que nous publions aujourd’hui a été élaboré pour que les parties prenantes appréhendent mieux son potentiel. » Ce rapport donne un aperçu de la future spécification, décrit les cas d’usage à court et long termes, avance des prévisions de marché, compare la technologie IEEE Wake-Up Radio à d’autres approches et présente les développements futurs.

L’IEEE rappelle que dans les équipements actuels, la très faible consommation, qui exige que les systèmes restent le plus longtemps possible en mode sommeil, et la faible latence sont antinomiques. L’approche envisagée avec Wake-Up Radio est d’intégrer un récepteur basse consommation spécifique dans un objet, composant qui sera le seul à rester constamment « éveillé ». Sa tâche sera de repérer un signal précis indiquant que des informations sont envoyées vers l’objet. A charge alors pour ce circuit de réveiller le sous-système radio Wi-Fi principal.

Sur le même sujet