L'embarqué > Marchés > Conjoncture > Lidars pour l'automobile : l’américain TetraVue lève 10 millions de dollars

Lidars pour l'automobile : l’américain TetraVue lève 10 millions de dollars

Publié le 20 février 2017 à 12:05 par François Gauthier        Conjoncture

Lidars pour l'automobile : l’américain TetraVue lève 10 millions de dollars

Décidément le marché du lidar, cette technologie à base de laser pour la détection d’objets qui est au cœur des développements de voitures autonomes, attise bien des convoitises. Et les sociétés souvent jeunes qui maîtrisent cette technologie attirent les investisseurs. Dernier exemple en date, la levée de fonds réussie par la société américaine TetraVue, un spécialiste du lidar 3D haute définition implanté sur une puce, pour un montant de 10 millions de dollars. A la table des financeurs, on trouve un grand nom des équipementiers automobiles, Robert Bosch en l'occurrence (via son fonds d’investissement Robert Bosch Venture Capital), associé ici à Nautilus Venture Partners, Samsung Catalyst Fund (bras armé du coréen Samsung dans le financement de start-up) et l’industriel taïwanais Foxconn, spécialisé dans la fabrication de circuits et de sous-systèmes électroniques.

Pour TetraVue, l’objectif de cette levée de fonds importante est d’une part de muscler la commercialisation de ses circuits, et d’autre part d’optimiser leur fabrication pour en abaisser le coût unitaire.

Créé en 2008 et basé à Carlsbad en Californie, TetraVue s’est fait un nom dans le domaine du lidar en développant un système de collecte de données et d’images en 3D et en très haute définition de type TOF (Time Of Flight), basé sur des capteurs Cmos et CCD (avec une résolution jusqu’à 2 millions de pixels) et capable de détecter et d’identifier des obstacles jusqu’à 100 mètres autour d‘un véhicule. La notion d’identification est ici d’importance dans le cadre d’un véhicule autonome, la reconnaissance d’une tâche noire sur une image n’ayant pas le même impact en termes de décision à prendre pour l'automobile s’il s’agit d’un simple sac plastique ou d’une pierre.

Sur le même sujet