L'embarqué > Matériel & systèmes > Sous-système > Lidar automobile : Innovusion annonce un système à haute résolution combinant optique et électronique

Lidar automobile : Innovusion annonce un système à haute résolution combinant optique et électronique

Publié le 19 juin 2019 à 13:15 par François Gauthier        Sous-système

Lidar automobile : Innovusion annonce un système à haute résolution combinant optique et électronique

La jeune firme californienne Innovusion, fondée en 2016 et basée à Los Altos, propose avec sa solution baptisée Cheetah un lidar à semi-conducteurs qui s’appuie sur une architecture optique innovante brevetée, à double polygone rotatif. Cette partie optique a été “fusionnée” avec un détecteur électronique, conçu par la société et lui aussi breveté, qui accueille des algorithmes de calcul sophistiqués. Avec à la clé un lidar complet capable d’offrir une plage de détection de 200 mètres sur des objets présentant une réflectivité de 10 % et de détecter clairement des objets jusqu’à 280 mètres.

Des caractéristiques qui permettent, selon Innovusion, d’optimiser les notifications faites aux véhicules en générant davantage de temps de réaction et en lui permettant de déterminer le meilleur plan d’action pour une performance accrue en termes de sécurité. Le système, dixit la start-up, permet d’obtenir des images de qualité supérieure, grâce au nombre élevé de lignes de balayage vertical et horizontal couvrant la totalité du champ de vision. Chaque objet est représenté par un nuage de points dense, particulièrement adapté aux opérations de fusion avec les données caméra au niveau du pixel. L’objectif étant de créer un ensemble de données enrichies qui assure une détection et une classification des objets fiables.

Du fait de ses performances, la plate-forme Cheetah apparaît adaptée aux besoins des architectures de systèmes de sécurité pour véhicules autonomes de type L3+ en tant que capteur principal, évitant le recours à des systèmes lidar multiples.

Les spécifications clés du système Cheetah incluent une résolution d’écran de 300 pixels verticaux, et le maintien simultané d’une fréquence d’images de 10 Hz. La résolution de qualité imagerie est obtenue grâce à une résolution de 0,13 degré sur son champ de vision vertical à 40 degrés, et une résolution de 0,14 degré sur son champ de vision horizontal à 100 degrés. Grâce à son architecture fondée sur des polygones rotatifs, Cheetah consommerait moins de 40 W, pour une dimension de la tête du capteur de 112 mm (hauteur) x 145 mm (largeur) x 105 mm (profondeur).

"Dès le début, nous savions que pour mettre en place le système de mobilité le plus sûr possible, nous devions utiliser un laser à 1 550 nm associé à un polygone à grande ouverture pour obtenir les meilleures distance et résolution possibles, et optimiser ainsi la fiabilité et la sécurité", précise Junwei Bao, P-DG d’Innovusion.

Parmi les applications visées par Cheetah, Innovusion cite les systèmes de sécurité de véhicule, les systèmes de conduite autonome et la communication V2X (véhicule communiquant avec tout) pour les automobiles, les camions, les bus, les trains et les véhicules tout-terrain.

Selon le cabinet d’analystes ABI Research, le marché des lidars pourrait atteindre 13 milliards de dollars en 2027. De quoi attiser bien des convoitises, avec de nombreuses start-up dans le monde qui sont dans les starting-blocks comme, Cepton, Innoviz, Oryx Vision, Phantom Intelligence, Quanergy ou Velodyne, ainsi que des sociétés plus établies comme Ibeo, LeddarTech, Pioneer et Sensata. Des noms auxquels il faut ajouter TetraVue et un poids lourd des semi-conducteurs, l’allemand Infineon, qui a racheté la compagnie néerlandaise Innoluce à la fin de l’année 2016. 

Sur le même sujet