L'embarqué > Matériel & systèmes > Sous-système > LG Innotek réduit le module Bluetooth Low Energy aux dimensions d'un composant (6 x 4 mm)

LG Innotek réduit le module Bluetooth Low Energy aux dimensions d'un composant (6 x 4 mm)

Publié le 18 août 2020 à 11:02 par François Gauthier        Sous-système LG Innotek

LG Innotek

Le coréen LG Innotek compte s’imposer sur le marché des modules de communication pour l’Internet des objets (IoT). Et, pour marquer le coup, la société assure avoir développé le plus petit module Bluetooth Low Energy au monde. Avec des dimensions de seulement 6 x 4 mm (75% inférieures au précédent modèle), le produit embarque plus de 20 composants électroniques dont les circuits de communication, les résistances et les inductances ainsi qu’une antenne intégrée de technologie propriétaire qui recouvre l’intégralité du module, ce qui maximise la zone antennaire et améliore les performances de communication (et ce jusqu’à 30% par rapport aux produits existants, assure LG Innotek).

Cette caractéristique permettrait de garantir la continuité de la communication même si un obstacle se dresse entre le dispositif IoT et le smartphone.

Le module BLE pour l’IoT de LG Innotek, qui se distingue aussi par sa faible consommation (non précisée), vise à assurer la transmission de données entre un smartphone et des appareils IoT tels que des patchs de mesure de la glycémie, des systèmes d'éclairage intelligent, des prises, des interrupteurs, des écouteurs sans fil et des prothèses auditives. Grâce à sa faible consommation d'énergie, le module est principalement utilisé dans les appareils IoT qui nécessitent une alimentation électrique limitée, tels que les petits appareils portatifs.

LG Innotek compte s’imposer sur le marché des modules de communication IoT en s'appuyant sur les capacités technologiques et commerciales que la société a acquises dans le domaine des modules de communication pour véhicules et appareils électroménagers, notamment en développant le premier module de communication 5G pour les automobiles et en produisant des modules Wi-Fi/Bluetooth pour les appareils électroménagers.

D'après Techno System Research (TSR), la demande mondiale en modules BLE devrait passer de 980 millions d'unités en 2020 à 1 749 millions d'unités en 2024. En termes de ventes, cela représente une hausse d'environ 1,8 milliard de dollars en 2020 à environ 3,3 milliards de dollars en 2024.

Sur le même sujet