L'embarqué > Matériel & systèmes > Sous-système > LG Innotek dévoile un premier module de communication 5G sur puce Qualcomm adapté à l’automobile

LG Innotek dévoile un premier module de communication 5G sur puce Qualcomm adapté à l’automobile

Publié le 22 octobre 2019 à 11:16 par Pierrick Arlot        Sous-système LG Innotek

LG Innotek

La société coréenne LG Innotek affirme avoir développé un module de communication 5G pour automobile qui serait le premier de sa catégorie à reposer sur une technologie Qualcomm ad hoc, en l’occurrence la plate-forme 5G Snapdragon Automotive annoncée en février dernier à l’occasion du Mobile World Congress. Cette plate-forme, qui associe une puce-système à cœurs Arm Cortex-A7 et un frontal RF et dont l’échantillonnage était effectivement prévu cette année, est compatible avec les spécifications 3GPP Release 15 et s’accommode aussi bien des réseaux TDD (Time Division Duplex) et FDD (Frequency Division Duplex) que des modes de fonctionnement 5G NR SA (standalone) et NSA (non-standalone).

Le module 5G de LG Innotek doit notamment permettre le partage d’informations en temps réel sur la circulation, garantir des mesures précises de localisation, fournir des communications V2X entre véhicules, infrastructures et autres usagers de la route, et transmettre de grandes quantités de données. En d'autres termes, il vise à assurer des fonctions clés nécessaires à une conduite entièrement autonome, ne nécessitant aucune intervention du conducteur, ajoute le Coréen.

LG Innotek reconnaît ne pas être le seul à travailler sur le développement de modules de communication 5G pour l’automobile bâtis sur la plate-forme Qualcomm. Mais la firme a pu devancer ses concurrents grâce à sa technologie de conception RF maison et au choix de nouveaux matériaux résistants à la chaleur. De fait, la mise en œuvre de la technologie 5G dans les modules de communication pour automobiles n’est pas simple. Elle fait appel à des bandes de fréquence élevées, ce qui implique des pertes de signal plus grandes qu’en LTE et elle génère une chaleur élevée au niveau des composants en raison de la transmission d'une plus grande quantité de données.

Par ailleurs, le module 5G de LG Innotek se distingue par une latence faible inférieure ou égale à 1 ms, ce qui représente un dixième de celle d’un module LTE. Une caractéristique qui a son importance. Si par exemple un véhicule autonome lancé à 100 km/h détecte un obstacle et active la fonction de freinage d'urgence, les freins avec un module LTE ne se déclenchent qu’après que le véhicule a parcouru 1,4 mètre. Avec le module 5G, le freinage commence après un parcours de 2,8 cm…

Avec des dimensions de seulement 40 x 50 x 3,5 mm, le dernier-né de LG Innotek peut en outre s'installer n'importe où à l'intérieur ou à l'extérieur du véhicule.

Sur le même sujet