L'embarqué > Matériel & systèmes > Objet de la semaine > L’éthylotest connecté, un conseiller qui vous veut du bien… avant de prendre la route

L’éthylotest connecté, un conseiller qui vous veut du bien… avant de prendre la route

Publié le 12 octobre 2018 à 08:15 par François Gauthier        Objet de la semaine

Olythe Ocigo

Et s’il était possible après quelques libations de demander aux forces de l’ordre à quel moment exactement il est possible de prendre le volant en toute légalité et en toute sécurité... C’est ce petit défi que relève la jeune société aixoise Olythe, créée en 2013, avec son éthylotest Ocigo, breveté et connecté, qui mesure instantanément la concentration d'alcool dans l’air expiré. L'objet est donc capable de conseiller un quidam pour lui indiquer quand et si il peut prendre la route. Pour ce faire Ocigo utilise une technologie infrarouge miniaturisée innovante procurant une précision et une fiabilité réservée jusqu’ici aux forces de l’ordre.

Plus précisément l’appareil intègre une technologie de détection par spectroscopie infrarouge qui met à profit le principe de l’absorption de la radiation infrarouge par la molécule d’alcool éthylique. En d’autres termes il mesure avec précision la concentration d’alcool par analyse de l’air expiré (jusqu’à 75 mesures successives). Ocigo peut s’utiliser de façon autonome grâce à une batterie intégrée et un écran Oled, ou bien il peut se connecter à un smartphone via un lien Bluetooth. Conçu en France, Ocigo miniaturise et rend accessibles des technologies qui coûtaient plusieurs milliers d’euros et qui étaient le plus souvent réservées aux forces de l’ordre.

Mais Ocigo va au-delà de cette fonction de mesure et de contrôle puisqu’il est capable d’indiquer à son utilisateur quand exactement il pourra prendre le volant. Et mieux encore de lui donner des conseils en fonction de son état grâce à ses algorithmes prédictifs du taux d’alcool dans l’air expiré qui permettent de calculer la cinétique de l’absorption d’alcool et anticiper le retour à zéro ou sous le temps d’arrivée au seuil légal. En somme l’éthylotest se transforme en un véritable outil de prévention personnel. L’appareil est en outre certifié conforme aux normes européennes les plus contraignantes, et a été testé et validé par le Laboratoire national français de métrologie et d’essais (référent dans la certification des éthylotests chimiques/électroniques), selon la norme EN16280.

« Avec Ocigo, nous redonnons le pouvoir à nos utilisateurs, n’hésite pas à affirmer Guillaume Nesa, fondateur d’Olythe. L’éthylotest n’est plus cet appareil sanctionnant et opaque qui oppose des forces de l’ordre à l’utilisateur, mais un véritable copilote, capable de mieux comprendre et de conseiller de façon réaliste et responsable un utilisateur bien humain. » Diable.

Sur le même sujet