L'embarqué > Marchés > Perspective > Les ventes de circuits Mems vont être dopées par l'Internet des objets

Les ventes de circuits Mems vont être dopées par l'Internet des objets

Publié le 29 août 2016 à 13:03 par François Gauthier        Perspective

Les ventes de circuits Mems vont être dopées par l'Internet des objets

Selon le cabinet d’études Semico Research, le marché des circuits Mems va bénéficier d’une croissance soutenue dans les prochaines années, la montée en puissance du marché de l’Internet des objets prenant le relais de celui des téléphones mobiles. Ainsi, d’après la société d'analystes, les ventes mondiales en volume des microsystèmes électro-mécaniques devrait atteindre 54,2 milliards d'unités à l’horizon 2020.

Pour Semico Research, le secteur des téléphones mobiles a consommé plus de la moitié des circuits Mems en 2015. Mais la maturité de ce marché ayant été désormais atteinte, celui-ci ne permettra pas d’assurer la croissance des ventes en volume des Mems. Et ce sont les applications de l’Internet des objets qui, d’après la société d'études, vont assumer le rôle de relais de croissance du marché. Avec des applications comme la maison connectée, la santé à domicile, l’électronique portée sur soi et les systèmes industriels connectés.

« Nous pensons que la progression des ventes de circuits Mems sera tirée par une vaste gamme d’applications émergentes, avec une utilisation de plus en plus massive de capteurs de proximité, de température, d’humidité ainsi que de biocapteurs et de capteurs RF et ultrasoniques », note Jim Feldhan, président de Semico Research.

Selon Semico, le secteur automobile a absorbé 28,5% des ventes en 2015, et en 2020 les gyroscopes représenteront un chiffre d’affaires de 5,1 milliards de dollars, alors que les accéléromètres s'accapareront à cette date la plus grosse part de marché en volume, à hauteur de 21,6% des ventes.

Sur le même sujet