L'embarqué > Marchés > Conjoncture > Les ventes de cartes SIM soudées pour applications M2M ont progressé de plus de 100% en 2017

Les ventes de cartes SIM soudées pour applications M2M ont progressé de plus de 100% en 2017

Publié le 20 avril 2018 à 10:36 par Pierrick Arlot        Conjoncture

eSIM

Selon les données de la SIMalliance, dont les membres représentent environ 88% du marché total des cartes SIM, il s’est vendu 4,9 milliards de cartes SIM en 2017. Plus globalement, l'organisme industriel estime que le marché total a augmenté de 2,75% à 5,6 milliards d’unités. C’est la zone Amériques qui affiche la plus forte croissance (+4% à 813 millions d’unités) en raison d’une forte demande en SIM évoluées haut de gamme et de la poursuite de la migration des réseaux mobiles vers le LTE. En Amérique du Nord, la progression atteint même 7% en raison des déploiements massifs d’applications de communication de machine à machine (M2M), précise la SIMalliance.

L’Asie, de son côté, a vu le marché des cartes SIM grimper de 2% au global à 2,58 milliards d’unités, un record pour cette zone géographique, atteint grâce aux déploiements M2M en Chine et à la généralisation de la technologie LTE. En Europe, ajoute l’alliance industrielle, les ventes de cartes SIM sont restées stables à 417 millions d’unités.

A l’échelle mondiale, la technologie 4G dope le marché des cartes SIM avec une progression des ventes de modèles 4G de 21,5% en 2017, à 1,7 milliard d’unités. Ici, c’est la Chine qui continue de dominer (395 millions d’unités), juste devant l’Inde (390 millions) puis l’Amérique du Sud (286 millions) et l’Amérique du Nord (149 millions).

Par ailleurs, les ventes de SIM embarquées pour applications M2M au format M2M MFF2 (i.e. soudées sur le circuit imprimé) ont progressé de 106% en 2017. Dans ce domaine, les opportunités restent très importantes, notamment dans l’année qui vient souligne la SIMalliance, avec la voiture connectée et le rôle que la technologie eSIM va jouer dans l’évolution du secteur automobile. En Europe par exemple, toutes les nouvelles voitures devront être équipées de SIM embarquées à partir de ce mois d’avril dans le cadre de l’initiative eCall.

Aujourd’hui si la technologie eSIM est essentiellement mise en œuvre dans les déploiements M2M, elle a aussi été déployée dans des produits grand public haut de gamme comme les montres connectées et les tablettes où la miniaturisation de la SIM et les fonctions de gestion d’abonnement à distance sont impératives, note encore l’organisme industriel.

Enfin la SIMalliance continue de prendre acte d’une forte demande pour la carte SIM à « triple découpe » (Triple SIM), une carte qui intègre les trois formats de SIM utilisés dans les téléphones mobiles (standard, micro-SIM et nano-SIM). La Triple SIM, qui a été lancée sur le marché en 2013-2014 pour garantir une chaîne d’approvisionnement plus efficace, a représenté, à elle seule, plus des trois quarts des ventes en 2017.

Sur le même sujet