L'embarqué > Marchés > Conjoncture > Les projets électroniques plus faciles à réaliser qu'il y a cinq ans selon une enquête de Reichelt Elektronik

Les projets électroniques plus faciles à réaliser qu'il y a cinq ans selon une enquête de Reichelt Elektronik

Publié le 15 avril 2019 à 12:29 par François Gauthier        Conjoncture

reichelt elktronik

Selon une enquête diligentée par le distributeur allemand de produits électroniques et informatiques en ligne Reichelt Elektronik (*), 38% des professionnels français interrogés indiquent que les projets électroniques sont plus faciles à réaliser de nos jours qu'il y a 5 ou 10 ans. L'une des raisons de cette évolution, selon Reichelt, est la modification du paysage de la distribution, du fait de la forte internationalisation et de la segmentation du marché avec des options plus variées pour exploiter les composants.

Selon l'enquête, 71% des personnes interrogées trouvent que le choix offert par les distributeurs est plus large et un peu plus de la moitié (51%) indiquent que la performance des composants est meilleure. Dans l'ensemble, les clients se disent satisfaits lors de l’achat de composants électroniques, notamment sur la qualité des composants (43%), le prix (43%), la disponibilité (40%), la sécurité d'approvisionnement (35%), les conseils prodigués par les distributeurs (34%) et l’accès à des produits innovants (33%).

Reste que, toujours selon l’enquête, des points noirs persistent malgré ces évolutions favorables. Les personnes chargées de la planification et de l'exécution des projets électroniques se heurtent en effet régulièrement à des obstacles puisque 40 % des répondants ont déjà dû annuler un projet parce que les composants nécessaires n'étaient pas disponibles ou trop coûteux. Parmi les difficultés citées figurent l’insuffisance de la qualité du composant vis-à-vis du projet (47%), la contrainte de cycles de développement de plus en plus courts (40%), des informations techniques du constructeur erronées ou inadaptées (33%) et l'arrivée tardive des produits commandés, entraînant des retards de production (33%).

Pour construire leur approvisionnement, l’enquête montre que acheteurs recherchent un équilibre entre qualité et quantité : 42% des répondants souhaitent trouver la plus large gamme de produits possible, et 45% s'orientent vers une sélection limitée de produits en privilégiant la qualité.

(*) Méthodologie : Etude quantitative réalisée par OnePoll, membre de l'association Esomar, entre le 14 février et le 5 mars 2019 auprès de 350 professionnels français de la conception logicielle, de l'ingénierie, de la programmation, de l'informatique et des achats.

 

 

Sur le même sujet