L'embarqué > Logiciel > Test & Validation > Les outils de LDRA s'intègrent à Yocto pour faciliter le test logiciel de systèmes modulaires complexes

Les outils de LDRA s'intègrent à Yocto pour faciliter le test logiciel de systèmes modulaires complexes

Publié le 09 novembre 2020 à 12:41 par François Gauthier        Test & Validation LDRA

LDRA Yocto

L’éditeur britannique de logiciels de test et de validation de code embarqué LDRA a décidé d’intégrer ses outils de test au sein de l’environnement Yocto, un projet collaboratif qui permet aux développeurs de s'appuyer sur des outils open source pour créer des systèmes embarqués complexes. Tirant parti d'une solution d’importation de build, LDRA s'intègre ainsi désormais dans des projets complexes, autorisant les développeurs de logiciels embarqués utilisant Yocto à passer à travers diverses couches d'abstraction dans des systèmes de build et à extraire rapidement les informations dont ils ont besoin pour des analyses de code statique et dynamique et des tests unitaires.

L'objectif de Yocto, qui est d'unifier et d'améliorer les pratiques logicielles dans les systèmes embarqués open source, est ici complété par la volonté de LDRA de faciliter la conception modulaire de logiciels grâce à la réutilisation de composants dans des systèmes critiques.

« Alors que les projets embarqués ont évolué vers des systèmes informatiques complexes, la technologie de construction de code embarqué rassemble différents modules et de ce fait les exigences en matière de sûreté, de sécurité et de qualité deviennent eux aussi de plus en plus complexes, affirme Ian Hennell, directeur des opérations chez LDRA. Finalement, personne ne peut savoir exactement comment chaque module est construit, ni comment le code interagit entre les modules. Étant donné que l'importation de build de LDRA montre comment le code est construit, cette approche permet de découvrir les informations exactes nécessaires pour la conformité aux normes et la certification des applications. »

Selon LDRA, les systèmes automobiles par exemple suivent la tendance des architectures de type IMA (Avionique modulaire intégrée) initiées dans l’avionique où désormais le contrôleur embarqué est un module logiciel inséré dans un système plus vaste. Lorsqu'il s'agit de réaliser des tests de sécurité fonctionnelle dans cet environnement, la capacité à décomposer le système et à comprendre chaque module est essentielle. D’autant plus que des environnements comme Yocto - tout en aidant à organiser structurellement un système - créent un manque de transparence, augmentant de facto la complexité. Avec l'importation de build proposée par LDRA, l'équipe de test dispose alors d'un expert en build capable de formuler des réponses pour construire un dossier de sécurité.

En d’autres termes, pour certifier correctement des systèmes complexes selon les normes CEI TC 9 (pour le ferroviaire), ISO 26262 (pour le logiciel automobile) et DO-178C (pour le logiciel dans l’avionique), où des analyses statique et dynamique rigoureuses associées à des tests unitaires sont obligatoires, les développeurs embarqués doivent être en mesure d'analyser la façon dont les modules et systèmes individuels sont construits et interagissent. Ici la méthodologie d'importation de build des outils LDRA intégrée à Yocto va dans ce sens.

Sur le même sujet