L'embarqué > Instrumentation > Instrum. générale > Les oscilloscopes temps réel de Keysight atteignent 110 GHz de bande passante sur 4 voies

Les oscilloscopes temps réel de Keysight atteignent 110 GHz de bande passante sur 4 voies

Publié le 05 septembre 2018 à 09:35 par François Gauthier        Instrum. générale Keysight

Keysight Oscilloscope UXR

C’est pour faciliter et accélérer la conception de systèmes qui travaillent dans le domaine des transmissions de données numériques au-delà du térabit par seconde, que le fournisseur d’appareils de test et mesure Keysight lance la série des oscilloscopes Infiniium UXR dotés d’une bande passante analogique en temps réel jusqu'à 110 GHz, soit 256 Géch./s sur 2 ou 4 voies en simultané, avec une résolution de 3 ps pour chaque échantillon. Avec une profondeur mémoire par canal de 2 gigapoints, c’est-à-dire la capacité à traiter des flux de données jusqu’à 10 Tbit/s. Ou encore la capacité à mesurer les temps de montée jusqu’à 2,8 ps pour un niveau de bruit très bas et une gigue des signaux (jitter) inférieure à 30 fs.

Des performances de pointe dont l’objectif est de soutenir par exemple les équipes qui travaillent sur des développements d’équipements de transmission de données sur voie optique, des modulations de type PAM4 (Pulse Amplitude Modulation), des systèmes de communication 5G, etc. L’objectif est de s’assurer que les signaux analysés soient les plus “propres” possible, que les diagrammes de l’œil soient les plus ouverts et que les résultats de mesure soient les plus précis.

De plus, lorsque l’oscilloscope est jumelé à un analyseur de modulation optique de Keysight allant jusqu'à 110 GHz et au logiciel de modulation optique reposant sur le logiciel VSA, lui aussi de Keysight, l’ensemble devient une solution de bout en bout pour la recherche en communication optique de très haute performance.

Côté caractéristiques, l’instrument offre une résolution de 10 bits et un nombre effectif de bits (ENOB) supérieur à 5 bits pendant la caractérisation des normes de modulation. Afin de réduire les erreurs de synchronisation lorsque l'on travaille avec une modulation cohérente à double polarisation, l’oscilloscope procure jusqu’à quatre voies d’acquisition avec une largeur de bande maximale (110 GHz). Un auto-étalonnage complet assure en outre une précision de mesure continue tout en éliminant la nécessité de mettre l'appareil hors service.

Enfin signalons que le circuit d’acquisition et de mise en forme de signaux est fondé sur un procédé au phosphure d'indium (InP) exclusif à Keysight qui permet d'obtenir une bande passante très large pour un plancher de bruit extrêmement bas.

Sur le même sujet