L'embarqué > Matériel & systèmes > Start-up > Les nouvelles technologies audio/vidéo drainent des pépites dans leur sillage

Les nouvelles technologies audio/vidéo drainent des pépites dans leur sillage

Publié le 09 janvier 2015 à 07:26 par Pierrick Arlot        Start-up

Les nouvelles technologies audio/vidéo drainent des pépites dans leur sillage

Trois start-up françaises : BBright (2013), CAILabs (2013), Wildmoka (2013)

Le domaine des technologies dédiées à l’encodage, à la transmission, à la diffusion et au traitement de contenus audio et vidéo est riche de sociétés créées dans l’Hexagone et qui ont su ces dernières années se faire un nom sur la scène mondiale. Au sein d’une liste loin d’être exhaustive, on peut citer Allegro DVT, Ateme, Enensys, Envivio, HTTV, iWedia, Neotion, TeamCast, Wyplay, etc. Cette illustre lignée se prolonge aujourd’hui avec trois jeunes pousses que L’Embarqué a repérées l’année dernière. Si BBright se positionne sur le créneau haut de gamme des encodeurs temps réel de flux vidéo UltraHD de résolution 4K, Wildmoka s’est, quant à lui, ancré sur le marché de l'analyse automatique, de l'enrichissement et de la monétisation des contenus audiovisuels. Avec déjà une référence de poids puisque sa technologie est déjà utilisée par Canal+. Enfin, CAILabs a développé une technologie de rupture qui vise, pour un coût raisonnable, à multiplexer spatialement différents flux lumineux dans une fibre optique afin d’en augmenter la capacité de transmission. Une approche qui devrait permettre de répondre à l’augmentation irrépressible du trafic télécoms et Internet, due notamment à la consommation de plus en plus effrénée de… contenus audio et vidéo ! CQFD.
 
- BBright. La jeune société rennaise a présenté à l’occasion du salon IBC de septembre 2014 l'un des tout premiers encodeurs HEVC temps réel pour flux vidéo UltraHD de résolution 4K. La technologie de compression de la start-up s’exécute sur un jeu de processeurs Xeon Haswell au sein d’un châssis de 4U de hauteur. Des dimensions qui en font l’encodeur HEVC le plus compact de sa catégorie. BBright souhaite également se positionner sur le marché des modules laser pour projecteurs vidéo de forte puissance.
 
CAILabs. Basée à Rennes, l’entreprise a développé un procédé, compatible avec le multiplexage en longueur d’onde, qui permet de manipuler la forme de la lumière pour multiplexer spatialement différents flux lumineux dans une fibre optique et en augmenter d’autant la capacité de transmission. Avec un avantage : sa faculté à combiner et séparer les faisceaux spatialement de façon purement optique et ce avec très peu de pertes, ce qui évite de recourir aux systèmes électroniques complexes et coûteux qu’exigent des approches concurrentes.
 
- Wildmoka. La société sophipolitaine a conçu une plate-forme en nuage qui transforme toute source vidéo en un contenu enrichi, interactif et compatible avec les réseaux sociaux. Cette plate-forme est capable d’ingérer n'importe quel flux vidéo, y compris le direct, et, grâce à des algorithmes brevetés, de le délinéariser et de l'enrichir en temps réel avec du contenu extrait des réseaux sociaux ou de toute autre source. L’infrastructure elle-même expose ses services via des API Web pour une intégration simplifiée dans des applications clientes visibles sur n’importe quel type d’écran (mobile, tablette, navigateur Web, décodeur TV, téléviseur…).  
 

Sur le même sujet