L'embarqué > Logiciel > Développement > Les IP de débogage sur puce d’UltraSoC et les plates-formes virtuelles d’Imperas vont travailler ensemble

Les IP de débogage sur puce d’UltraSoC et les plates-formes virtuelles d’Imperas vont travailler ensemble

Publié le 04 juillet 2018 à 12:43 par Pierrick Arlot        Développement Imperas

Imperas UltraSoC

Le britannique UltraSoC et son compatriote Imperas vont travailler de concert pour proposer aux développeurs de puces-systèmes SoC une combinaison de leurs technologies respectives : système d’analyse, de surveillance de signaux et de débogage intégré sur la puce pour l’un, plate-forme virtuelle pour l’autre. Objectif : proposer aux concepteurs un flux unifié de développement et de débogage pré et post-silicium, capable de réduire les coûts de conception d’un circuit.

Selon les termes de l'accord, UltraSoC intégrera les éléments clés de ses blocs d’IP, centrés sur l’analyse de trace de cœurs de processeurs et le débogage du code embarqué, au sein de l’environnement d'Imperas qui autorise la mise au point du code embarqué avant d’avoir accès au silicium. Et ce grâce à une plate-forme virtuelle du SoC et aux outils de débogage associés qui fournissent une visibilité complète du comportement de l'ensemble d’un système en cours de conception.

La nouvelle offre combinée prendra en charge la plupart des architectures multicœurs du marché, dont celles d’Arm, ainsi que l'architecture open source RISC-V pour lequel UltraSoC propose déjà des offres spécifiques.

« UltraSoC offre une technologie analytique intégrée unique, qui procure aux développeurs des informations précieuses sur le SoC lui-même et son implication dans un système plus large, commente Simon Davidmann, fondateur et PDG d'Imperas, En collaborant pour délivrer un environnement de débogage commun qui prend en charge à la fois le matériel et la simulation, nous pensons proposer un environnement intégré innovant pour les conceptions de processeurs multicœurs sur des SoC complexes. »

Sur le même sujet