L'embarqué > Instrumentation > Instrum. générale > Les générateurs de signaux RF et vectoriels de milieu de gamme de Rohde & Schwarz montent jusqu'à 6 GHz

Les générateurs de signaux RF et vectoriels de milieu de gamme de Rohde & Schwarz montent jusqu'à 6 GHz

Publié le 21 septembre 2018 à 11:10 par François Gauthier        Instrum. générale Rohde & Schwarz

R & S SMB100B

Le fournisseur de systèmes de test et mesure Rohde & Schwarz renouvelle sa gamme de générateurs de signaux de milieu de gamme en proposant respectivement, avec les instruments SMB100B et SMBV100B, un générateur de signaux RF analogiques et un générateur de signaux vectoriels, tous deux dotés d’une pureté spectrale élevée et d’un fort niveau de puissance de sortie pour répondre aux besoins rencontrés dans les secteurs du développement de semi-conducteurs RF, des télécommunications, de l'aérospatial et de la Défense. Les deux appareils sont disponibles selon différentes configurations avec des gammes de fréquence s'étendant de 8 kHz à 1 GHz, 3 GHz ou 6 GHz. Les utilisateurs peuvent en outre choisir parmi trois niveaux de puissance de sortie RF différents jusqu'à +34 dBm (avec une fréquence de porteuse de 1 GHz) et ce sans amplificateur externe, afin d'adapter la puissance de sortie maximale à leurs besoins.

Le générateur de signaux RF analogiques SMB100B est adapté aux tests de radars et de récepteurs dans les secteurs de l'aérospatial et de la Défense, ainsi qu'aux tests de production reposant sur des signaux en "onde continue" (CW, Continuous Wave) sur des terminaux et infrastructures sans fil.

Quant au générateur de signaux vectoriels SMBV100B, doté d’une bande passante atteignant 500 MHz, il intègre les options relatives aux principales normes de communication numérique telles que la 5G, le LTE, le Wi-Fi (802.11a/b/g/n/ac/ax) et le Bluetooth 5.0. Les signaux relatifs à ces normes peuvent être générés directement sur l'appareil sans recours à un PC externe. L’instrument fournit également des fonctions de suivi d'enveloppe et de prédistorsion numérique. Des signaux avec une bande passante jusqu'à 2 GHz peuvent ainsi être modulés via des entrées I/Q externes. De même, des signaux IEEE 802.11ac de 160 MHz générés en interne permettent une mesure d’EVM (Error Vector Magnitude) de l'ordre de -49 dB. Les signaux à large bande bénéficient en outre de la réponse en fréquence de modulation I/Q du générateur, de l'ordre de 0,1 dB (mesuré) sur la totalité de la bande passante de 500 MHz.

Enfin signalons que ces générateurs offrent des possibilités de mise à niveau flexible via des clés logicielles (normes de modulation, puissance de sortie, gamme de fréquence R, bande passante de modulation…).

Sur le même sujet