L'embarqué > Marchés > Perspective > Les dépenses mondiales dans le domaine de l'IoT devraient croître de 17,8% par an jusqu’en 2022

Les dépenses mondiales dans le domaine de l'IoT devraient croître de 17,8% par an jusqu’en 2022

Publié le 15 janvier 2019 à 11:39 par François Gauthier        Perspective

IDC IoT 2017-2022

Selon la société d'études IDC, les dépenses mondiales dans le domaine de l'Internet des objets (IoT) devraient atteindre 745 milliards de dollars en 2019, soit une augmentation de 15,4% par rapport aux 646 milliards de dollars dépensés en 2018. Les dépenses mondiales liées à l'IoT devraient connaître un taux de croissance annuel à deux chiffres tout au long de la période analysée par IDC, à hauteur de 17,8% par an en moyenne entre 2017 et 2022, et devraient dépasser la barre des 1 000 milliards de dollars cette année-là.

Pour IDC, les industries qui devraient investir le plus dans les solutions IoT en 2019 sont la fabrication manufacturière (119 milliards de dollars), la fabrication continue (78 milliards de dollars), le transport (71 milliards de dollars) et les services publics (61 milliards de dollars). Les dépenses IoT chez les fabricants seront largement concentrées sur les solutions destinées à la prise en charge des opérations de fabrication et de gestion des actifs de production. Dans le secteur des transports, plus de la moitié des dépenses IoT iront au contrôle du fret (41,7 milliards de dollars), suivi de la gestion de flottes. Les dépenses liées à l'IoT dans le secteur des services publics seront dominées par les réseaux intelligents pour l'électricité, le gaz et l'eau.

Les secteurs industriels qui connaîtront les taux de croissance annuels moyens les plus rapides sur les cinq ans qui viennent sont les assurances (+17,1%), les administrations gouvernementales (+16,1%) et la santé (+15,4%).

De leur côté, les dépenses consacrées à l'IoT grand public atteindront 108 milliards de dollars en 2019, ce qui en fera le deuxième segment le plus important après l’industrie manufacturière. Pour la partie grand public, les principaux cas d'usage chez les consommateurs seront liés à la maison intelligente (domotique, appareils connectés… pour 44,1 milliards de dollars), au bien-être personnel et à l'info-divertissement au sein des véhicules connectés. Ainsi, selon IDC, le domaine de la maison intelligente connaîtra une forte accélération des dépenses au cours de la période de prévision, avec un taux de croissance annuel estimé à 17,8% sur cinq ans.

Les dépenses liés à la connectivité IoT totaliseront quant à elles 83 milliards de dollars en 2019, précise IDC

Parmi les autres domaines identifiés qui vont dépenser dans l’IoT, IDC note l'automatisation des installations aéroportuaires, la recharge de véhicules électriques, la surveillance dans l'agriculture, la télémétrie pour les soins de santé à domicile et les activités de marketing dans les magasins.

Ce sont les services IoT qui pourraient générer les dépenses les plus élevées en 2019, à hauteur de 258 milliards de dollars. Devant les solutions matérielles (capteurs, modules, passerelles…), à 250 milliards de dollars, et les logiciels, à 154 milliards de dollars. Cependant ces derniers afficheraient la progression moyenne annuelle la plus forte, à hauteur de 16,6%.

Enfin, côté zones géographiques, les États-Unis et la Chine seront les plus gros dépensiers dans l’IoT en 2019, pour respectivement 194 et 182 milliards de dollars, devant le Japon (65,4 Md$), l’Allemagne (35,5 Md$), la Corée (25,7 Md$), la France (25,6 Md$) et le Royaume-Uni (25,5 Md$).

 

Sur le même sujet