L'embarqué > Matériel & systèmes > Connectivité > Les capteurs environnementaux d’Oceasoft vont analyser le comportement humain face aux objets connectés

Les capteurs environnementaux d’Oceasoft vont analyser le comportement humain face aux objets connectés

Publié le 08 juin 2016 à 13:03 par Pierrick Arlot        Connectivité Oceasoft

Capteur Atlas Oceasoft

Concepteur de capteurs intelligents et connectés pour les secteurs de la santé, des sciences de la vie et de la chaîne du froid, le français Oceasoft va mettre ses premiers capteurs environnementaux au service d’une expérience scientifique inédite, visant à analyser pendant une année l’impact des capteurs connectés sur le comportement et les habitudes quotidiennes de l’homme. Ce projet est porté par des unités mixtes de recherche rattachées au CNRS et à l’université de Montpellier.

L’expérience débutera début 2017 et se déroulera dans un « appartement observatoire » du futur truffé d'objets connectés et de capteurs (42 à ce stade du projet) mesurant la température, l’humidité, le niveau sonore, le niveau de pollution, de pollen, la pression atmosphérique, la position dans l’espace, le niveau de radiation radiofréquence, etc. Oceasoft fournira notamment des capteurs de la gamme Cobalt, Emerald et Atlas, ainsi que des capteurs environnementaux de nouvelle génération, dont le nom reste encore confidentiel à ce stade.

Les occupants pourront, grâce à une application, évaluer leur degré de bien-être à l’intérieur de l’appartement à tout moment. A chaque évaluation, l’ensemble des paramètres physiques dans l’appartement sera figé et mémorisé. Durant ces douze mois d’observation, un groupe d’experts composé de juristes, linguistes, chercheurs sur le mouvement, architectes, spécialistes des sciences humaines ou encore du marketing, tentera de comprendre et d’analyser l’impact des capteurs et des objets connectés sur la vie au quotidien des résidents.

« Ce projet original, né de l’idée d’Alain Foucaran, directeur de l’Institut d’électronique et des systèmes à Montpellier, et de Malo Depincé de l'unité de recherche montpelliéraine Dynamiques du droit, positionne Oceasoft comme industriel de référence pour la fourniture de capteurs environnementaux, a commenté Laurent Rousseau, le président-directeur général d’Oceasoft. Au-delà de nous offrir une visibilité accrue pour la commercialisation de nos futurs capteurs environnementaux, cette étude va nous permettre d’améliorer les fonctionnalités de nos capteurs intelligents et connectés, pour mieux anticiper, par la mesure prédictive, les situations néfastes pour notre confort. »

Sur le même sujet