L'embarqué > Logiciel > Développement > L’environnement IAR Embedded Workbench est compatible avec les langages C11 et C++14

L’environnement IAR Embedded Workbench est compatible avec les langages C11 et C++14

Publié le 27 mars 2017 à 13:07 par Pierrick Arlot        Développement IAR Systems

IAR Systems

[EMBEDDED WORLD 2017] Le salon Embedded World qui s’est tenu mi-mars à Nuremberg (Allemagne) a été l’occasion pour l’éditeur suédois IAR Systems d’annoncer la disponibilité de la version 8.10 de son environnement de développement intégré IAR Embedded Workbench for ARM. Un environnement  constitué notamment du compilateur IAR C/C++, d’un assembleur, d’un éditeur de liens et du débogueur C-SPY, complétés par divers outils additionnels (sondes de trace et de débogage, outils d’analyse statique ou dynamique, etc.).

Qualifiée de majeure par la firme nordique, cette version se caractérise par le support complet des spécifications de langages de programmation C11 (ISO/CEI 9899:2011) et C++14 (ISO/CEI 14882:2014). Elle bénéficie aussi d’une mise à jour de l’IDE proprement dit avec notamment une plus grande fluidité de l’interface utilisateur grâce à des fonctions de gestion et d’ancrage de fenêtres améliorées. La mouture 8.10 se voit également dotée de tutoriels qui fournissent aux développeurs les moyens de démarrer un projet rapidement et de nouvelles possibilités pour le filtrage de traces et la navigation dans les informations récupérées sur les cibles ARM.

L’annonce d’IAR a été saluée par les partenaires traditionnels de l’éditeur dans l’écosystème ARM comme les fabricants de semi-conducteurs NXP et Renesas et le fournisseur d’OS temps réel et de middleware pour l’embarqué Express Logic.

Ajoutons qu’IAR Systems a également annoncé sur Embedded World un accord avec Samsung Electronics au titre de partenaire technologique pour la plate-forme Artik Smart IoT de la société coréenne. « IAR Embedded Workbench est une chaîne d’outils optimisée pour la famille de modules processeurs Artik 0 de Samsung, conçus pour les nœuds IoT d’extrémité », a indiqué Curtis Sasaki, vice-président en charge des écosystèmes chez Samsung Electronics. Aux dimensions de 13 x 15 mm, le module Artik 0 s’appuie sur un microcontrôleur SoC Wireless Gecko à cœur ARM Cortex-M4 de Silicon Labs et s'avère doté d’une connectivité sans fil ZigBee et Thread (Artik 030) ou Bluetooth 4.2 (Artik 020), piles de protocoles - d'origine là aussi Silicon Labs - comprises. Le produit cible les dispositifs d’entrée de gamme à basse consommation et faible coût dans les domaines des systèmes de chauffage, de climatisation ou de ventilation, les capteurs industriels, l’éclairage ou les dispositifs de santé et de bien-être portés sur soi.

Sur le même sujet