L'embarqué > Matériel & systèmes > Objet de la semaine > Legrand signe des interrupteurs sans pile et sans fil aptes à communiquer selon le protocole Zigbee

Legrand signe des interrupteurs sans pile et sans fil aptes à communiquer selon le protocole Zigbee

Publié le 19 février 2021 à 12:34 par Pierrick Arlot        Objet de la semaine

Legrand

La société Legrand, spécialiste mondial des infrastructures électriques et numériques du bâtiment, a collaboré avec le CEA sur la mise au point d’une nouvelle génération d’interrupteurs connectés sans fil et sans pile, et donc non reliés à une quelconque infrastructure électrique. Ces interrupteurs, destinés à s’intégrer dans les offres connectées « with Netatmo » du groupe français, peuvent se positionner n’importe où, sans faire de travaux. Ils  permettent notamment de faciliter la rénovation d’une installation, et plus globalement de rendre le bâtiment connecté plus durable en réduisant l’impact environnemental et les opérations de maintenance liés à l’utilisation de piles.

Fonctionnant grâce à un dispositif intégré de récupération d’énergie mécanique, la nouvelle génération d’interrupteurs sans pile et sans fil de Legrand est protégée par trois brevets et peut piloter des équipements électriques  tels que les éclairages ou les volets via le standard international de communication radio Zigbee. « La technologie de rupture à l’œuvre ici est le fruit d’une collaboration étroite de plusieurs années entre le CEA et les équipes de Legrand », indique Stéphane Siebert, directeur de la rechercher technologique du CEA.

On rappellera que le concept de l’interrupteur sans fil et sans pile pour le bâtiment n’est pas à proprement parler nouveau. A titre d’exemple, la défunte société iséroise Arveni, à laquelle L’Embarqué avait consacré un portrait de start-up en 2013, avait lancé en 2014 des produits de ce type.   

Sur le même sujet