L'embarqué > Normes & spécifications > Architecture > L’éclairage connecté peut bénéficier de l’open source et de l’intelligence artificielle

L’éclairage connecté peut bénéficier de l’open source et de l’intelligence artificielle

Publié le 27 mars 2020 à 12:11 par Pierrick Arlot        Architecture Infineon

OpenLicht

Lancé en décembre 2016 pour une durée de trois ans, le projet de recherche OpenLicht, mené par Infineon sous l’égide du ministère de l’Education et de la Recherche allemand, s’est terminé avec la mise au point d’un prototype d’un système d’éclairage intelligent bâti sur l’intelligence artificielle (IA). Ce système est capable d’adapter automatiquement le niveau de luminosité d’une pièce selon la position et l'activité de la personne présente (lorsqu’elle lit ou regarde la télévision par exemple), d’apprendre les préférences de l’utilisateur et peut même, dans une certaine mesure, réagir à des circonstances qu'il n'a pas rencontrées auparavant.

La solution développée au cours du projet repose sur des approches open source, comme la plate-forme openHAB (open Home Automation Bus), et des bibliothèques d'apprentissage automatique. Selon Infineon, l'utilisation d'environnements de développement et de frameworks logiciels disponibles gratuitement et d’architectures matérielles à faible coût, comme la Raspberry Pi, permet l'intégration d'un large éventail de données issues de capteurs différents et ouvre la voie à l’exploitation des résultats existants par la communauté.

Par ailleurs, ajoute la firme allemande, l’utilisation de l’IA en local sur un système fermé au monde extérieur qui n’a pas besoin d’être connecté à Internet, ouvre la voie à des solutions d’éclairage intelligentes qui sont sûres et qui protègent la confidentialité des données utilisateur. C’est la raison pour laquelle le projet s’est appuyé sur une passerelle open source reposant sur une carte Raspberry Pi et un module de confiance TPM (Trusted Platform Module) d'Infineon. Les données ne sont pas envoyées dans le cloud mais peuvent être traitées localement, un facteur essentiel pour accroître l'acceptation des solutions de maison intelligente, insiste la société de semi-conducteurs.

Dans le cadre du projet OpenLicht, les développements logiciels ont été documentés et publiés sur GitHub, l’idée étant de favoriser le dialogue au sein de la communauté de l’éclairage et que chacun puisse développer des solutions d'éclairage dernier cri. Si Infineon a travaillé étroitement au sein du projet OpenLicht avec la société Bernitz Electronics, spécialiste de l’éclairage à LED, l’Institut de technologie de Deggendorf et l’université technique de Dresde, la phase d’évaluation a impliqué divers partenaires comme l'Université des sciences appliquées de Munich et le Centre de l'entrepreneuriat de Strasbourg.

OpenLicht, qui a bénéficié d’un financement de 4,5 millions d’euros, est l'un des dix projets de recherche soutenus par le ministère allemand de l'Education et de la Recherche, dans le cadre de son programme de financement Open Photonics.

Vous pouvez aussi suivre nos actualités sur la vitrine LinkedIN de L'Embarqué consacrée à l’intelligence artificielle dans l’embarqué : Embedded-IA

Sur le même sujet