L'embarqué > Marchés > Rachat > Le suisse u-blox reprend à son compte les modules radio Bluetooth de l’américain Rigado

Le suisse u-blox reprend à son compte les modules radio Bluetooth de l’américain Rigado

Publié le 12 août 2019 à 15:40 par Pierrick Arlot        Rachat u-blox

u-blox-Rigado

Fabricant de modules de communication sans fil et de géolocalisation pour les marchés de l’automobile, de l’industriel et de l’électronique grand public, le suisse u-blox a annoncé fin juillet l’acquisition des activités de l’américain Rigado liées au développement et à la vente de modules Bluetooth.

Cette acquisition doit permettre à la firme helvète d’étendre encore sa gamme de produits radio Bluetooth Low Energy, Zigbee et Thread et d’accéder à de nouveaux segments de marché et de nouveaux canaux de distribution. Les modules Rigado ciblent en effet des secteurs orientés grand public comme le sport et le bien-être, la maison connectée et les dispositifs électroniques portés sur soi et u-blox compte entretenir les collaborations engagées dans ces domaines par l’Américain avec les distributeurs Digi-Key et Future Electronics.

Avec la vente de ses activités modules, Rigado, de son côté, va pouvoir se focaliser sur le marché des passerelles IoT où la société a développé une offre configurable qui peut être personnalisée par l’utilisateur avec les protocoles sans fil dont il a besoin ainsi qu’avec la puissance de calcul et les options de connectivité qu’exigent les cas d’usage ciblés, en particulier dans les domaines des applications industrielles et professionnelles d’éclairage intelligent et de suivi d’actifs où les exigences en termes de flexibilité sont de prime importance.

A noter que l’ex-CEO de Rigado ainsi que plusieurs dirigeants clés de la division modules de la firme américaine ont rejoint les rangs d’u-blox, tandis que le bureau de Rigado situé à Salem (Oregon) sera désormais le centre d’ingénierie nord-américain d’u-blox focalisé sur la radio courte portée.

On rappelera qu'u-blox s'était déjà renforcé dans les domaines Wi-Fi et Bluetooth en reprenant le suédois connectBlue, le grec Antcor et les modules dédiés automobile de l'allemand Lesswire.

Sur le même sujet