L'embarqué > Matériel & systèmes > Sous-système > Le processeur i.MX6UL atterrit sur un module Sodimm du français Armadeus facturé… 19 €

Le processeur i.MX6UL atterrit sur un module Sodimm du français Armadeus facturé… 19 €

Publié le 06 octobre 2016 à 12:02 par Pierrick Arlot        Sous-système

Opos6UL Armadeus

Bureau d’études en électronique et informatique industrielle doté de fortes compétences en architectures ARM et Linux, Armadeus Systems a développé depuis sa création en 2008 un catalogue de modules SOM (System-On-Module) sur étagère, bâtis autour de processeurs i.MX de NXP. La société mulhousienne étoffe aujourd’hui son offre avec un produit référencé Opos6UL et architecturé, comme son nom l’indique, sur le processeur à cœur ARM Cortex-A7 i.MX6UL (UltraLight).

Le modèle, qui cible des applications industrielles comme les passerelles IoT, les systèmes médicaux, les petites interfaces homme/machine ou les robots autonomes, embarque également 256 Mo à 512 Mo de mémoire DDR3 (800 Mbit/s), 4 Go à 16 Go de mémoire de stockage eMMC, un circuit PHY Ethernet et, en option, un module radio combinant Wi-Fi 802.11b/g/n et Bluetooth/BLE. Son connecteur Sodimm de 204 broches donne accès à tous les périphériques du processeur i.MX6UL : I2C, SPI, UART, Ethernet, USB OTG, CAN bus, interface camera parallèle, interface 24 bits pour afficheur, audio numérique, contrôleur d’écran tactile, conversion A/N…

Selon Armadeus, le module Opos6UL se distingue en particulier par son prix agressif (19 euros pour 1 000 pièces pour le modèle basique sans radio Wi-Fi/BLE), son écosystème logiciel (avec disponibilité de BSP Linux et NuttX), sa garantie de disponibilité sur dix ans et sa capacité à supporter, si besoin est, une gamme de température industrielle (entre -40°C et +85°C sans Wi-Fi/BLE).

Selon la société, le module est aussi idéal pour les développeurs qui souhaitent industrialiser des projets bâtis sur des prototypes Raspberry Pi 1 (pour des performances similaires si une unité de traitement graphique n’est pas nécessaire et une consommation inférieure). Pour ce faire et pour simplifier la migration, la carte de développement associée au module Open6UL est équipée de connecteurs compatibles Raspberry Pi. A noter que l’intégration du SOM au sein d’un design personnalisé (pour des volumes importants) peut être réalisée par les ingénieurs d’Armadeus au travers d’un programme baptisé Fusion qui permet de « fusionner » les composants matériels du module sur la carte de l’utilisateur.

Sur le même sujet