L'embarqué > Marchés > Conjoncture > Le pôle Minalogic finance 4 projets innovants dans l'embarqué, retenus par le FUI

Le pôle Minalogic finance 4 projets innovants dans l'embarqué, retenus par le FUI

Publié le 06 septembre 2016 à 08:45 par François Gauthier        Conjoncture

Le pôle Minalogic finance 4 projets innovants dans l'embarqué, retenus par le FUI

Minalogic, le pôle de compétitivité des technologies du numérique en Auvergne-Rhône-Alpes, annonce que 8 projets labellisés par le pôle ont été sélectionnés dans le cadre du 22e appel à projets du FUI-Régions dont quatre touchent de près le domaine de l’embarqué. Le budget R&D cumulé de ces 8 projets s'élève à 26,8 millions d’euros. Ils recevront des subventions de la part de l'État et des collectivités locales à hauteur de 11,5 millions d’euros. Les quatre projets proches de l'embarqué ont pour noms :

- Harmonie. L’objectif de ce projet est de réaliser la preuve de concept d'une solution de rupture dans le domaine des composants radiofréquences afin de répondre aux défis de la télécommunication haut débit. Projet colabellisé avec le pôle Microtechniques, les partenaires en sont Soitec (le porteur du projet), le CEA-Leti et l’université de Franche-Comté.

- Hiperion. Le marché des imageurs infrarouges, dits thermiques, cible principalement des applications haut de gamme. Le projet Hiperion a pour objectif de développer un capteur thermique haute performance, haute résolution et bas coût. L’objectif est d’arriver à un produit de moins de 2 cm3 afin de démocratiser les usages des imageurs et capteurs thermiques. Ulis, porteur du projet, sera accompagné du CEA-Leti et des sociétés Fullscale et Tronics. Le projet est colabellisé avec le pôle Systematic Paris-Region. Le budget alloué est de 4,8 millions d’euros.

- Pilas. La sécurité numérique fait massivement appel aujourd'hui à des composants électroniques complexes (cartes à puce, SoC...), cibles privilégiées et principales des hackers. Des techniques de résistance aux attaques doivent donc être implémentées et validées très en amont dans leur cycle de conception. L'objectif du projet Pilas est de proposer un système et une méthodologie d'injection de fautes laser avancés mettant en œuvre des attaques à plusieurs faisceaux laser (au moins trois), afin d'étudier et d'améliorer la résistance sécuritaire des composants lors d'attaques multifautes spatiales et temporelles. Safran Identity & Security, porteur du projet, sera épaulé par STMicroelectronics, Serma Safety & Security, Alphanov et le laboratoire Hubert-Curien. Le projet est colabellisé avec les pôles Route des lasers (chef de file), Systematic Paris-Region et SCS.

- StreamThreadV2. Ce projet doté d’un budget de 3 millions d’euros a pour ambition de propulser la technologie dite d'“électronique dans un fil textile” de la jeune société Primo1D (dont l'Embarqué a tracé un portrait détaillé ici) vers la prochaine génération de produits, plus performants, plus simples à utiliser, plus diversifiés et plus faciles à industrialiser. Il s’agit de passer du marché de niche de la blanchisserie industrielle à un marché de volume, l'habillement, avec des produits dotés de fils e-Thread RFID de Promo 1D, adaptés aux besoins des marques et de la distribution textile. Primo1D, porteur de ce projet colabellisé avec le pôle Techtera, sera accompagné du CEA-Leti et des sociétés EFI-Axandus et Massebeuf Textiles.

Sur le même sujet