L'embarqué > Marchés > Conjoncture > Le noyau Linux connaît plus de 1 400 modifications validées par semaine

Le noyau Linux connaît plus de 1 400 modifications validées par semaine

Publié le 25 octobre 2017 à 11:20 par Pierrick Arlot        Conjoncture

Linux

Selon le rapport que la fondation Linux a consacré au processus d’élaboration du noyau Linux entre les versions 4.8 (septembre 2016) et 4.13 (septembre 2017), plus de 4 300 développeurs issus de plus de 500 sociétés ont apporté leurs contributions, et 1 670 d’entre eux sont intervenus pour la première fois dans le cadre du développement de l’OS libre. Intel figure en tête de la liste des entreprises ayant le plus participé au développement du noyau Linux depuis septembre 2016, devant Red Hat, l’organisme Linaro (qui est focalisé sur le développement de logiciels open source pour l’architecture ARM), IBM, Samsung, Suse, Google, AMD, Renesas et Mellanox.

Selon la Linux Foundation, le nombre de développeurs et d’entreprises impliqués dans le développement de Linux continue d’augmenter, tout comme la vitesse à laquelle évolue l’élaboration du noyau. Ainsi, entre septembre 2016 et septembre 2017, le nombre moyen de modifications acceptées a été de 8,5 par heure, contre 7,5 un an plus tôt (soit 204 modifications par jour et plus de 1 400 par semaine). Par ailleurs, il faut désormais en moyenne 67,66 jours pour développer une nouvelle version du noyau Linux contre 66 l’année dernière, les versions 4.9 et 4.12 ayant été celles qui ont connu le taux le plus élevé de patches depuis le début du développement du noyau Linux.

L’organisme note également que le nombre de développeurs bénévoles (non rémunérés pour leur travail) impliqués se stabilise ; ils sont à l’origine de 8,2% des contributions, soit un peu plus que l’année dernière (7,7%) mais nettement moins qu’en 2014 (11,8%). Un phénomène qui, selon la fondation Linux, s’explique par le fait que les développeurs qui ont la capacité de soumettre des patches de qualité n’ont en ce moment aucun problème pour trouver un travail.  

 

Sur le même sujet