L'embarqué > Normes & spécifications > Sécurité > Le mastère Ingénierie de la cybersécurité de l’IMT Lille Douai reçoit le label SecNumedu de l’Anssi

Le mastère Ingénierie de la cybersécurité de l’IMT Lille Douai reçoit le label SecNumedu de l’Anssi

Publié le 31 janvier 2017 à 12:03 par François Gauthier        Sécurité

ANSSI Secnumedu

C’est à l’occasion du FIC (Forum international de la cybersécurité) qui s‘est tenu à Lille les 24 et 25 janvier derniers que la formation diplômante en ingénierie de la cybersécurité de l’IMT Lille Douai a reçu une labellisation de l’Anssi, l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information. Ce programme, baptisé SecNumedu, vise à apporter des garanties aux étudiants et aux employeurs sur la pertinence des formations dans le domaine de la sécurité du numérique. La charte est développée sous l’égide de l’Anssi en collaboration avec les établissements d’enseignement supérieur et les industriels du secteur de la sécurité numérique. Le label SecNumedu est attribué pour une durée de 3 ans renouvelable.

Quand au mastère spécialisé (MS) Ingénierie de la cybersécurité, accrédité en mai dernier par la Conférence des grandes écoles et conçu en partenariat avec les entreprises, il s’articule autour de 532 heures d’enseignements théoriques, de travaux pratiques et de travaux de groupes et se conclut par une thèse professionnelle de cinq mois à réaliser en entreprise. Il vise à permettre l’acquisition des connaissances méthodologiques, théoriques et techniques nécessaires pour la maîtrise et la mise en place de la sécurité d’un système d’information, l’identification des risques et l’élaboration des plans de sécurité destinés à protéger les ressources vitales de l’entreprise contre les agressions internes et externes.

Ce diplôme est ouvert aux ingénieurs, aux titulaires de master M2 (bac+5), de diplômes étrangers de niveau équivalent et de diplômes universitaires de niveau M1 (bac+4) justifiant de trois années d’expérience professionnelle.

Rappelons que l’IMT Lille Douai est né le 1er janvier 2017 de la fusion des écoles d’ingénieurs Mines Douai et Telecom Lille. Cette grande école développe pour ses 2 000 étudiants (dont 450 apprentis) une formation et une recherche d’excellence en sciences et technologies pour les domaines du numérique, des processus pour l’industrie, de l’énergie de l’environnement et des matériaux et structures.

Sur le même sujet