L'embarqué > Marchés > Conjoncture > Le groupe d'ingénierie Assystem cède à Ardian la majorité de sa division de R&D externalisée

Le groupe d'ingénierie Assystem cède à Ardian la majorité de sa division de R&D externalisée

Publié le 18 mai 2017 à 11:27 par François Gauthier        Conjoncture

Le groupe d'ingénierie Assystem cède à Ardian la majorité de sa division de R&D externalisée

Le groupe français d’ingénierie Assystem (12 500 collaborateurs, 950 millions de chiffre d’affaires) vient de conclure avec la société d’investissement privé Ardian un protocole d’accord en vue de lui céder 60% de sa division de R&D externalisée Global Product Solutions (GPS).  Assystem reste toutefois associé au développement de GPS à hauteur de 40%. L’objectif de la société d'ingénierie est de permettre à GPS (578 millions de chiffre d’affaires en 2016) de rester l'un des acteurs de la consolidation en cours du marché de la R&D externalisée.

Les équipes de direction de GPS resteront en place et, selon Assystem, il est prévu qu’Olivier Aldrin, directeur général adjoint finance du groupe Altran, vienne les renforcer à compter de la date de réalisation de l'opération en tant que président du directoire.

La valeur retenue pour 100% de GPS est de 550 millions d’euros et Assystem investira en fonds propres dans cette dernière à hauteur d’environ 125 millions d’euros, représentatifs de sa participation de 40%.

Parallèlement, Assystem annonce qu’il renforce son partenariat historique avec EDF. L'objectif ici pour Assystem, qui se présente comme la première société d'ingénierie nucléaire indépendante en Europe, est le développement de sa division Energy & Infrastructure (316 millions de chiffre d’affaires en 2016) dans un contexte de croissance des besoins en ingénierie nucléaire dans le monde.

Dans ce cadre, Assystem souhaite dans le même temps prendre part à la reconfiguration des acteurs nucléaires français et a remis à Areva et EDF une offre de prise de participation à hauteur de 5% de la nouvelle entité New Areva dans laquelle EDF sera le futur actionnaire de contrôle. L'engagement pris par Assystem se traduira en conséquence par un investissement de l'ordre de 125 millions d’euros.

Une partie des produits de l'opération de cession de 60% de GPS sera, sous réserve de sa réalisation, utilisée pour lancer dans le trimestre suivant une offre publique de rachat par Assystem de ses propres actions (OPRA). L'OPRA portera sur un montant d'au moins 200 millions d’euros et sur un minimum de 25% du nombre d'actions Assystem en circulation.

Sur le même sujet