L'embarqué > Marchés > Conjoncture > Le gouvernement avalise 3 projets de R&D labellisés Systematic qui touchent à l’embarqué

Le gouvernement avalise 3 projets de R&D labellisés Systematic qui touchent à l’embarqué

Publié le 26 avril 2016 à 10:53 par François Gauthier        Conjoncture

Le gouvernement avalise 3 projets de R&D labellisés Systematic qui touchent à l’embarqué

Le pôle de compétitivité Systematic Paris-Region annonce que 9 projets de recherche et développement ont été retenus par le Fonds unique interministériel (FUI), dont 6 portés par des PME, dans le cadre du 21e appel à projets du gouvernement. Ce qui porte à 534 le nombre de projets du pôle financés à hauteur de 2,78 milliards d'euros pour 1,01 milliard d'aides de l'Etat. Sur ces 9 nouveaux projets, qui représentent un investissement en R&D des entreprises du pôle de près de 30,3 millions d’euros, pour 12,97 millions d’euros d’aides, trois d’entre eux touchent de près les technologies des systèmes et logiciels embarqués :

- Citizen Mobile Network. Porté par Sagem, le projet vise concevoir et réaliser un système de communication novateur dans la ligne des futurs standards de communication 5G, avec à la clé la fourniture d’un équipement spécifique, la Micro Box. A terme, l’ensemble de ces Micro Box, installées dans des lieux publics, commerces et lieux de rassemblement temporaires par des collectivités ou des opérateurs, constituera un réseau maillé à haut débit, autonome et capable d’intégrer nativement une grande diversité de services. Les partenaires de Sagem sont les sociétés Airbus, Green Communications (start-up dont L'Embarqué a réalisé un portrait détaillé en septembre 2013) et Page Up.

- Coopol. Mené par Thales Services, le projet Coopol (Capacité d’appui aux Opérations de secOurs et POLice) a pour objectif de développer un système s’appuyant sur l’utilisation d’aéronefs légers pilotés par un “opérateur drone” et dont les données seront exploitées par un “opérateur capteur” (capteurs de type caméra visible et infrarouge par exemple) afin de renseigner en temps réel une unité de commandement. Thales sera entouré par les sociétés Thales Communications & Security, Airborne Concept, Ektacom et Geoconcept, ainsi que par les organismes de recherche CEA, Eurecom, IFFSTAR (Institut français des sciences et technologies des transports, de l'aménagement et des réseaux) et Ceraps (Centre d'études et de recherches administratives politiques et sociales), accompagnés par la préfecture de police et les pompiers de Paris.

- LCHIP. Porté par la PME Clearsy, spécialisée dans la réalisation de systèmes et logiciels sécurisés de niveau SIL1 à SIL4, ce projet vise à fournir un environnement de développement permettant de générer et de prouver mathématiquement et automatiquement du logiciel à algorithmie bornée. Une plate-forme d’exécution sécurisée d’applicatifs, à bas coût, sera mise en œuvre afin de garantir un niveau de sûreté maximal. Autour de Clearsy, les partenaires de ce projet sont la société OcamlPro, la SNCF, la RATP ainsi que les laboratoires de recherche LRI (Laboratoire de recherche en informatique), LIP6 et IFFSTAR.

Sur le même sujet