L'embarqué > Matériel & systèmes > Composant > Le français Cortus double la performance de ses cœurs de processeurs 32 bits pour l’embarqué

Le français Cortus double la performance de ses cœurs de processeurs 32 bits pour l’embarqué

Publié le 14 octobre 2016 à 12:18 par Pierrick Arlot        Composant  Cortus

Cortus APS29

Sous la référence APS29, la société française Cortus, un spécialiste des cœurs de microprocesseurs 32 bits éco-efficaces qui a déjà su glisser ses IP dans plus de 1,2 milliard de circuits intégrés, lance une version à double unité d’exécution de l’APS25, commercialisé depuis la fin 2014.

Quatrième membre de la famille de cœurs basés sur le jeu d’instructions Cortus v2, l’APS29 cible les systèmes embarqués qui exigent une bonne puissance de calcul, tout en recherchant une faible empreinte silicium et une dissipation énergétique modeste. Le cœur est basé sur une architecture Harvard à seize registres 32 bits, accumulateur 64 bits et pipeline à cinq à sept niveaux. Il dispose donc de deux unités d’exécution permettant de traiter jusqu’à deux instructions simultanément. La seule différence entre ces deux unités provient du fait que l’une dispose d’un élément multiplieur/accumulateur tandis que l’autre dispose d’une multiplieur plus simple.

Le cœur délivre des performances de 3,09 DMips/MHz et de 3,63 CoreMark/MHz, des résultats de 47% supérieurs à ceux obtenus par l’APS25. Gravé en technologie 28 nm, l’APS29, détaille Cortus, peut être intégré sur une surface de 0,037 mm2 et fonctionner à une fréquence maximale de 1,4 GHz. Il est également possible de l’associer aux blocs périphériques Cortus (MAC Ethernet 10/100 Mbit/s, USB 2.0 hôte et OTG, etc.) et d’y ajouter jusqu’à huit coprocesseurs personnalisés et/ou propriétaires comme des accélérateurs de cryptographie, de traitement du signal, etc. sans avoir à connaître la structure interne du cœur.

Sur le même sujet