L'embarqué > Marchés > Perspective > Le connecteur USB Type-C va faire son (gros) trou dans l’automobile

Le connecteur USB Type-C va faire son (gros) trou dans l’automobile

Publié le 04 juin 2019 à 12:34 par Pierrick Arlot        Perspective

USB Type-C Auto

Selon Strategy Analytics, la connectique standard USB Type-C, rapidement adoptée par les fabricants de produits d’électronique grand public, va aussi s’imposer dans l’automobile, les consommateurs étant en quête de capacités de recharge plus rapide de leurs appareils et d’une plus grande versatilité dans les options de connectivité.

Pour rappel, le connecteur réversible USB Type-C, dont les spécifications ont été figées en 2014, se distingue par son faible encombrement, similaire à celui du connecteur USB 2.0 Micro-B, sa robustesse (pour une utilisation dans les tablettes et téléphones mobiles) et sa capacité à véhiculer le débit de 10 Gbit/s stipulé par le standard USB 3.1, des signaux audio et vidéo ainsi qu’un signal d’alimentation de 100 W conformément à la spécification USB Power Delivery.

Il a fait sa première apparition dans l’automobile en 2018 et, selon Strategy Analytics, plus d’une douzaine de nouveaux modèles de véhicules commercialisés en 2020 offriront une connectivité USB Type-C. Dans ces conditions, anticipe la société d’études, il se vendra plus de 55 millions de prises USB Type-C pour applications automobiles en 2026, pour une progression moyenne de 110% par an entre 2017 et 2026.

« Comme cela a été souvent le cas lors des dix dernières années, le marché de l’électronique grand public est un clair indicateur des tendances technologiques de l’habitacle automobile, indique Edward Sanchez, analyste spécialiste de l’automobile chez Strategy Analytics. Les consommateurs s’attendent de plus en plus à ce que leurs véhicules soient compatibles avec leurs appareils mobiles et portables. »

Sur le même sujet