L'embarqué > Matériel & systèmes > Composant > Le circuit sécurisé du français Tiempo obtient les certifications CC EAL 5+ et EMVCo

Le circuit sécurisé du français Tiempo obtient les certifications CC EAL 5+ et EMVCo

Publié le 12 janvier 2017 à 12:46 par François Gauthier        Composant  Tiempo

Tiempo

Disponibles en volume cette année, les circuits 16 bits sécurisés TESIC-SC-500 à double interface (sans contact ISO/CEI 14443 type A et avec contact ISO/CEI 7816) développés par le français Tiempo ont obtenu la double certification Common Criteria EAL 5+ et EMVco (pour le modèle TESIC-SC-500-02). Une première sur le marché pour un fabricant indépendant de semi-conducteurs selon Tiempo.

Destinés aux marchés des transactions bancaires via des cartes à puce haut de gamme et à l’identification numérique, les circuits sont basés sur une plate-forme asynchrone (i.e. sans réseau d’horloge) qui fait l’originalité du design de Tiempo. Ils disposent d’une mémoire flash de 500 Ko, suffisante pour intégrer sur le circuit des applications spécifiques (y compris des fonctions de sécurité supplémentaires) sans pénaliser les performances des transactions sécurisées.

Les puces supportent en outre le logiciel de chargement (bootloader 2.0) développé par Tiempo, compatible avec les spécifications Common Criteria Protection Profile 0084 Package 2, qui offre des garanties de sécurité lors du téléchargement par les fabricants de cartes à puce d’un système d’exploitation ou d’un code applicatif, via notamment un système de gestion d’autorisation des droit vis-à-vis de ces opérations.

« En tant que fabricant indépendant de puces sécurisées, nous sommes fiers d’avoir reçu ces deux certifications démontrant la validité et la robustesse de notre approche asynchrone qui apporte des vitesses de traitement supérieures à celles constatées sur des circuits classiques avec leur réseau d’horloge tels que ceux mis en œuvre sur la plupart des smart cards d’aujourd’hui », déclare Serge Maginot, le CEO de Tiempo.

 

Sur le même sujet