L'embarqué > Matériel & systèmes > Composant > Lattice calibre pour l’automobile ses FPGA optimisés pour la vision embarquée

Lattice calibre pour l’automobile ses FPGA optimisés pour la vision embarquée

Publié le 01 avril 2021 à 12:02 par Pierrick Arlot        Composant  Lattice

Lattice CrossLink-NX

Le fournisseur de circuits programmables Lattice Semiconductor étend sa famille Crosslink-NX, lancée fin 2019, avec des FPGA spécifiés pour un usage dans des applications automobiles comme les systèmes d’assistance évoluée à la conduite (ADAS) et les équipements d’infodivertissement (IVI). Présentés comme actuellement les seuls FPGA de leur catégorie à disposer d’interfaces Mipi D-PHY jusqu’à 10 Gbit/s, les Crosslink-NX optimisés pour le marché automobile sont qualifiés AEC-Q100 Grade 2 (TA = 105°C) et affichent un taux SER (Soft Error Rate) jusqu’à 100 fois inférieur à des FPGA similaires fournis par la concurrence, assure Lattice.

« Pour répondre aux exigences de performances et de bande passante de systèmes ADAS de plus en plus complexes, les concepteurs ont besoin d'une plate-forme matérielle basse consommation pour diviser, dupliquer et agréger les signaux de sortie des capteurs d'image, ainsi que pour décharger le processeur ADAS principal des traitement IA de périphérie de réseau, indique K. Ganesh Rao, responsable méthodes en charge des solutions FPGA pour la société d’ingénierie Tata Elxsi. Les FPGA CrossLink-NX se présentent comme une option matérielle convaincante pour ce type d’applications et nous ne pouvons que saluer la décision de Lattice de lancer des versions de qualité automobile de ces puces. »

Bâtis sur la plate-forme FPGA Nexus de Lattice qui exploite un processus de fabrication FD-SOI 28 nm et des innovations architecturales destinées à en augmenter l'efficacité énergétique, les FPGA CrossLink-NX afficheraient une consommation  jusqu'à 75% inférieure à celle des FPGA concurrents similaires. Et donc une marge thermique additionnelle pour les applications ADAS et IVI fonctionnant à des températures plus élevées.

Selon Lattice, ces circuits programmables sont particulièrement bien adaptés aux applications de vision embarquée en raison de la présence de multiples interfaces d’entrées/sorties, Mipi, PCIe (Gen2 à 5 Gbit/s) et DDR3 comprises. Par ailleurs, pour mieux prendre en charge les applications telles que les écrans automobiles où un temps de démarrage système long est inacceptable, les FPGA CrossLink-NX permettent une configuration d'E/S ultrarapide en 3 ms et une configuration totale du circuit en moins de 15 ms.

Enfin, les puces de Lattice seraient jusqu’à dix fois plus compactes que les FPGA concurrents similaires. Elles sont proposées avec les dernières versions en date des outils logiciels Lattice Radiant (2.2.1) et Propel (1.1) ainsi qu’avec les piles logicielles mVision et sensAI de la société américaine.

Sur le même sujet