L'embarqué > Matériel & systèmes > Sous-système > Laird Connectivity réduit le module radio Bluetooth aux dimensions de 6,3 x 5,6 mm

Laird Connectivity réduit le module radio Bluetooth aux dimensions de 6,3 x 5,6 mm

Publié le 30 septembre 2020 à 10:08 par Pierrick Arlot        Sous-système Laird

Laird BL653µ

La course à la miniaturisation des modules de communication Bluetooth Low Energy bat toujours son plein. Spécialiste des modules radio, la société Laird Connectivity a développé des modèles Bluetooth 5.1 pour environnements industriels sévères qui se caractérisent par une portée améliorée et leur grande compacité (6,3 x 8,6 mm avec antenne intégrée, 6,3 x 5,6 mm sans). Aptes à fonctionner dans une gamme de température comprise entre -40°C et +105°C, ces modules miniaturisés, référencés BL653µ, ciblent les conceptions où l’espace est particulièrement restreint tout en offrant une connectivité sans fil multiprotocole, une capacité de traitement embarquée importante et la radiogoniométrie Bluetooth 5.1 avec détection de l’angle d’arrivée (AoA) et de l’angle de départ (AoD).

Ces caractéristiques tiennent pour un bonne part à l’intégration de la puce-système nRF52833 en boîtier WLCSP (Wafer Level Chip Scale Package) de Nordic Semiconductor (lire les détails dans notre article ici). Une puce qui embarque un cœur de microcontrôleur 32 bits Arm Cortex-M4 à 60 MHz avec unité de calcul en virgule flottante FPU, 512 Ko de flash et 128 Ko de mémoire RAM. Les modules BL653µ tirent aussi profit d’autres fonctionnalités du SoC nRF52833 comme la présence d’interfaces USB Full Speed et SPI haute vitesse et une puissance de sortie de +8 dBm pour une tension d’alimentation jusqu’à 5,5 V.

Selon Laird Connectivity, les modules ont aussi le potentiel de s’aligner sur la spécification Bluetooth 5.2 et disposent d’une compatibilité matérielle avec les protocoles NFC et 802.15.4 (Thread et Zigbee).

Au global, les modèles BL653µ apportent une connectivité radio aux applications IoT industrielles sans fil dans des environnements RF extrêmement difficiles, résume Laird. Grâce aux capacités de maillage Bluetooth, il est en outre possible d’étendre la portée des transmissions en les relayant d'un nœud à l'autre au sein d’un large groupe d'appareils connectés. Les atouts supplémentaires du Bluetooth 5 longue portée (avec la couche Coded PHY) permettent aux signaux Bluetooth de voyager plus loin, permettant une communication sans fil avec des équipements contraints et difficiles à atteindre dans les usines et les ateliers de production, ajoute encore la société.

Sur le même sujet