L'embarqué > Logiciel > Développement > La version printanière des environnements Matlab et Simulink de MathWorks est disponible

La version printanière des environnements Matlab et Simulink de MathWorks est disponible

Publié le 24 mars 2016 à 12:41 par François Gauthier        Développement MathWorks

La version printanière des environnements Matlab et Simulink de MathWorks est disponible

La mise à jour annuelle proposée chaque printemps par MathWorks pour ses environnements de programmation Matlab et Simulink est officiellement disponible sous la référence R2016a. Cette évolution, comme à l’accoutumée, est un catalogue à la Prévert de nouveautés et d’améliorations au sein des nombreuses fonctionnalités et boîtes à outils présentes au sein de ces deux environnements. Pour cette édition, MathWorks met en avant la possibilité d’écrire, d’exécuter et de modifier du code au sein d’une même interface interactive (baptisée Live Editor), ce qui facilite selon la société l’analyse et l’exploration d'un projet en offrant la possibilité d’y intégrer du texte, des hyperliens, des équations mathématiques, des schémas... bref, de créer un document explicite, lisible et partageable par d’autres équipes autour du code écrit (voir photo ci-dessous)

Parallèlement, l’environnement Apps Designer, qui apparaît pour la première fois dans cette version, a comme objectif de simplifier le processus de mise en œuvre des “apps” Matlab dont le code orienté objet facilite leur compréhension et leur maintien dans le temps.

Parmi les nouvelles fonctionnalités au menu de Matlab mouture R2016a, on notera l’utilisation de réseaux de neurones dans la boîte à outils Neural Network Toolbox pour la classification des images en s’appuyant sur la puissance de calcul des GPU. Egalement au programme : un système d’optimisation automatique des techniques de multiplexage multi-antennaire Mimo (Multiple-Input Multiple-Output) dans la boîte à outils Control System Toolbox, et une fonction de détection de piétons et d’amélioration de la gestion des analyses en 3D dans la boîte à outils Computer Vision System Toolbox.

Côté Simulink, on notera la possibilité de simuler des modèles de systèmes sur des architectures hétérogènes telles que les SoC d’Altera et Xilinx qui associent matrice de FPGA et cœurs de processeurs ARM. On trouve aussi un nouveau moteur de simulation à événements discrets dans l’outil SimEvents et un générateur automatique de banc de test RF au sein de SimRF. Enfin, pour ce qui a trait aux technologies de vérification et de validation de code, un kit de certification pour les applications médicales conformes au standard CEI 62304 est disponible. 

 


Sur le même sujet