L'embarqué > Marchés > Conjoncture > La start-up Vivoka, spécialiste des technologies de reconnaissance vocale, lève 2 millions d’euros

La start-up Vivoka, spécialiste des technologies de reconnaissance vocale, lève 2 millions d’euros

Publié le 06 septembre 2019 à 11:03 par François Gauthier        Conjoncture

Vivoka 2 millions

Un an après sa première levée d’un million d’euros (voir notre article ici), la jeune société Vivoka, basée à Metz et spécialisée dans la conception d’assistants vocaux, vient de réaliser une seconde levée de fonds à hauteur de 2 millions d’euros auprès de ses investisseurs historiques. Plus précisément, Eric Denoyer (président d’Otodo et cofondateur de Numericable), MCH Gestion (spécialiste de l’immobilier luxembourgeois), le groupe Etchart (entreprise de bâtiment et génie civil), Laurent Rouach (expert de la Proptech au Luxembourg), Gilles Caumont (fondateur du groupe Adista) et des partenaires institutionnels comme Bpifrance.

Fondé en 2015, Vivoka est un spécialiste des technologies de reconnaissance vocale associées à des algorithmes d’intelligence artificielle et destinées aux sous- systèmes de contrôle/commande par la voix d’objets connectés. Lors du CES 2018, la société avait présenté son assistant ZAC aujourd'hui en cours de déploiement dans plusieurs chaînes d’hôtels (notamment par le groupe Accor par le biais d’Adagio, le groupe Ného, l'hôtel Villa Koegui, etc.). Cet équipement permet de gérer via des commandes vocales l’ensemble des fonctionnalités d’une maison contrôlée par divers objets connectés : chauffage, volets, accessoires de sécurité... Mais son intelligence artificielle embarquée lui permet également d’anticiper les besoins des utilisateurs en “observant” leur comportement quotidien et en activant automatiquement des fonctions (température de chauffage, fermeture ou ouverture de volets…).

La société s’insère sur le marché en plein développement de la reconnaissance vocale, dominé très largement actuellement par les grandes sociétés américaines, avec les technologies Siri chez Apple, Alexa chez Amazon, Google Assistant chez Google ou encore Cortana de Microsoft.

Cette nouvelle levée de fonds va permettre à Vivoka, selon ses dirigeants, de développer ses activités de R&D (en particulier autour de l’identification et de la compréhension des émotions, du sexe et de l’âge des utilisateurs) et de déployer des équipements industriels chez ses partenaires. Au-delà, Vivoka souhaite doubler ses effectifs en 2020 en embauchant des profils commerciaux et techniques, soit 13 recrutements d’ores et déjà en cours.

Sur le même sujet